Emprunter avec Internet

  • A
  • A
Emprunter avec Internet
Partagez sur :

Du temps et de l’argent, voilà ce que peut vous faire gagner Internet. Et cela par le biais du courtage en crédit. Une activité méconnue il y a encore quelques années et qui a littéralement explosé avec le développement du Web.

Vous cherchez un crédit immobilier ? La solution la plus courante consiste évidemment à passer par votre banque. Mais si vous voulez faire jouer la concurrence, il vous faudra contacter plusieurs établissements, décrocher des rendez-vous. Une fois le tour des banques fait, vous devrez comparer les offres et choisir celle qui vous semble la plus intéressante. Mais la multiplication des formules n’est pas faite pour vous simplifier la tâche. A cela, il faut ajouter des fourchettes de taux relativement larges.

Sur la Toile

Avec Internet, en quelques clics, vous avez accès à de nombreux sites de courtage en ligne vous proposant non seulement des informations sur les taux de crédit en vigueur, leur évolution, les formules de crédit existantes, mais aussi de faire une demande de prêt. Il vous suffit de quelques minutes pour remplir le questionnaire à votre disposition et l’envoyer.

Les sites de courtage en ligne ont conclu des partenariats avec de nombreuses banques – parfois plus d’une centaine – auxquelles ils transmettent votre demande. Ne vous attendez pas, toutefois, à être noyé sous les offres. Le rôle du courtier est en effet de présenter votre sollicitation de prêt aux banques susceptibles d’y apporter la meilleure réponse. Vous devriez sans difficulté obtenir quatre à cinq réponses en moins d’une semaine.

Un plus : la délégation d’assurance

En passant par un courtier, vous pouvez non seulement obtenir un taux très compétitif mais parfois économiser sur le coût de l’assurance liée au crédit. Dans 90 % des cas, l’emprunteur souscrit au contrat « groupe » que lui soumet la banque. Or, ce type de contrat fait supporter à l’ensemble des emprunteurs des primes d’assurance identiques, quel que soit leur âge.

La délégation d’assurance est donc devenue, au même titre que le taux, le cheval de bataille des courtiers qui proposent, notamment aux jeunes emprunteurs, des primes d’assurances ramenées à 0,12-0,15 % du capital emprunté, alors qu’avec les contrats groupe des banques, il peut en coûter jusqu’à 0,35 à 0,50 %. Les banques ont cependant pris conscience de ce problème et commencent à adapter, elles aussi, leur tarification en fonction de l’âge de l’emprunteur.

De plus en plus de courtiers en ligne

Longtemps cantonnés au traitement des dossiers jugés délicats et peu connus du grand public, les courtiers ont, depuis une dizaine d’années, investi le terrain du crédit immobilier, notamment par le biais d’Internet. Disposant d’agences ou officiant uniquement sur la Toile, ces courtiers se disputent un marché qui représente l’équivalent de 15 % de la production des prêts en France. Quelques grands courtiers se détachent du lot tels Meilleurtaux.com, Solutionscles.com, Empruntis.com…

Rémunération

Le recours à un courtier est régi par les dispositions du Code monétaire et financier applicables aux intermédiaires en opérations de banque. Il doit être mandaté par les banques partenaires et ne peut percevoir ses honoraires avant la signature du contrat de prêt. Pour vous, toutefois, le fait de passer par ce professionnel ne génère, en principe, aucun surcoût.

Car, au lieu de payer les frais de dossier à la banque qui accorde le crédit, vous les versez au courtier qui vous a obtenu le prêt. Habituellement, ces frais s’établissent à 1 % du montant de l’emprunt et sont généralement plafonnés.

Les clients des agences CENTURY 21 bénéficient de la gratuité des frais de courtage auprès de leur partenaire « Solutionsclés.com »