Bénéficiez du Censi-Bouvard avant sa disparition

  • A
  • A
Bénéficiez du Censi-Bouvard avant sa disparition
Partagez sur :

Diminuer ses impôts en investissant dans une résidence avec services, c'est possible en profitant dès maintenant du régime Censi-Bouvard. Ce dispositif remanié en 2012 est appelé à disparaître fin 2013. Une date qui vous paraît lointaine ? Ne vous y fiez pas car si vous attendez trop, vous risquez de ne plus trouver d’offre. Explications.

Diminuer ses impôts en investissant dans une résidence avec services, c'est possible en profitant dès maintenant du régime Censi-Bouvard. Ce dispositif remanié en 2012 est appelé à disparaître fin 2013. Une date qui vous paraît lointaine ? Ne vous y fiez pas car si vous attendez trop, vous risquez de ne plus trouver d’offre. Explications.

 

 

Comment ça marche ?

 

Le dispositif Censi-Bouvard est accessible si vous investissez dans une résidence avec services, c'est-à-dire un immeuble proposant des services parahoteliers (service de nettoyage, petit déjeuner, gardiennage...).

 

Il peut s’agir d’une résidence pour étudiants, d’une résidence de tourisme, d’une résidence pour seniors ou pour personnes âgées dépendantes (Ehpad). Celle-ci peut être neuve ou âgée de plus de 15 ans dès lors qu’elle fait l’objet d’une réhabilitation ou d’une rénovation.

 

Vous devez accepter de louer votre logement meublé et d’en confier la gestion, par bail commercial, à l’exploitant de la résidence qui se chargera ensuite de le louer à la clientèle à laquelle se destine la résidence. Cette location doit être d’au moins 9 ans. Dans la pratique, elle s’établit plutôt sur 11 ans.

 

Vous n’avez aucun plafond de loyer à respecter. L’exploitant s’engage généralement à vous verser un revenu garanti qui correspond à un rendement de l’ordre de 3,5 à 4 %.

 

 

 

Profitez d’une réduction d’impôt

 

Si vous respectez toutes ces conditions, vous avez le droit de pratiquer une réduction d’impôt de 11 % depuis le 1er janvier 2012 sur le montant de votre achat, dans la limite toutefois d’un plafond de 300.000 euros. Au final, vous pourrez donc déduire jusqu’à 33.000 euros sur 9 ans, à raison de 3.666 euros par an.

 

L’opération n’est donc pas dénuée d’intérêt. Mais son intérêt ne s’arrête pas là. En effet, en achetant un bien en résidence avec service donné en gestion par bail commercial, vous pouvez aussi obtenir le remboursement de la TVA au taux de 19,6 %.

 

Autre avantage : vous avez la possibilité de vous réserver quelques semaines d’occupation pour votre usage privé (jusqu’à 8 semaines).

 

 

 

Attention à l’emplacement et au gestionnaire

 

Comme pour tout investissement immobilier, l’emplacement reste le critère n° 1 de la qualité du logement.

 

En résidence étudiante, faites en sorte que les universités soient à proximité par exemple.

 

En résidence de tourisme, assurez-vous que la station dans laquelle vous investissez dispose d’un beau potentiel locatif.

 

Si votre choix porte sur la montagne, visez les stations de haute altitude où la neige est forcément plus présente.

 

Enfin, vérifiez la solidité financière de l’exploitant de la résidence.

 

Privilégiez les structures importantes et celles qui oeuvrent dans le domaine depuis longtemps.

 

 

Pour aller plus loin

 

Vous pouvez utilement vous rapprocher du SNRT (syndicat national des résidences de tourisme)  ou contacter votre conseiller CENTURY 21 le plus proche pour lui demander des informations.

Retrouvez tous nos articles immobiliers sur www.toutsurlimmo.com