YO, une application pas si inutile ?

  • A
  • A
YO, une application pas si inutile ?
Partagez sur :

HIGH-TECH - Simpliste et facile à prendre en main, certains y voient un couteau-suisse du web pour développer de nouvelles fonctionnalités. Mais...

L’INFO. YO... YO : voilà la seule conversation possible grâce à l’application YO. Cette nouveauté a connu un petit succès il y a quelques semaines, alors que son fondateur avait réussi à lever près d’un million d’euros pour financer son développement. Moquée par certains observateurs, force est de constater qu'elle s’est rapidement retrouvée parmi les plus téléchargées dans certains pays, notamment en Israël, où elle a été créée.

Le principe de l’application. Même aux moins technophiles d'entre nous, il n’est pas très compliqué d’expliquer le principe de YO. Après avoir téléchargé l’application sur son smartphone, il suffit de créer un compte avec un nom et un mot de passe. L’utilisateur peut ensuite ajouter d’autres personnes à son cercle pour pouvoir envoyer et recevoir un message unique et qu’on ne peut pas modifier : YO !

A quoi elle sert ? A la base, l’application a été créée dans un but simple : permettre au patron de Mobli, sa start-up d’origine, de demander à son assistant de le rejoindre. Ne serait-ce que pour une utilisation professionnelle comme celle-là, l’application pourrait trouver un public. Mais depuis que YO a fait la une de la plupart des blogs spécialisés, d’autres utilités ont émergé.

Dernière en date : le système d’alarme israëlien sur les tirs de roquette depuis la bande de Gaza s’est par exemple associé à YO pour prévenir les israëliens à l’étranger qu’une attaque a été dirigée vers leur ville d’origine. La firme à l’origine du développement de l’application a aussi créé un flux dédié à la Coupe du monde qui envoie un YO à chaque fois qu’un but est inscrit pendant la compétition.

“YO n’est pas une application à destination du grand public en terme d’utilisation quotidienne. Elle peut être intégrée à d’autres applications et venir les soutenir, décrypte pour Europe1.fr Yael Rozencwajg, entrepreneuse et spécialiste des start-up dans le monde du web. En fait, ce n’est pas tellement une application, c’est une fonctionnalité qu’on peut ajouter à d’autres applications. Ca a un côté multifacette et couteau-suisse au travers d’autres applications.”

08.04 930x620 Smartphones Illustration

© REUTERS

Un avenir à la Twitter. L’application n’en est en fait qu’à ses balbutiements. Pour connaître l’ampleur du phénomène, il faudra sûrement attendre que la communauté des développeurs s’approprie l’outil. Ils ont d’ailleurs déjà prévu d’organiser un Hackathon, sorte de réunion entre créateurs d’applications, à New York, à la fin du mois de juillet afin de commencer à imaginer comment utiliser YO. Lors du lancement de Twitter, tout le monde n'a pas saisit l'utilité de l'outil. Le service de microblogging est pourtant devenu aujourd'hui une force marketing et médiatique de premier plan.

Et pour moi ? A court terme, pas sûr donc que tout le monde trouve une utilité à YO. D’ailleurs, si l’application a été téléchargée des centaines de milliers de fois, elle est rarement restée plus de 48h sur le smartphone d’après Yaël Rozencwajg. On peut néanmoins imaginer des utilisations concrètes dans la vie de tout les jours. Un café pourra indiquer par un YO qu’il vient d’ouvrir pour la journée, une marque annoncer le début de ses soldes ou des parents qu’il est l’heure de se mettre à table.

Pour les plus technophiles, la combinaison de YO avec le service de mise en relation d’application IFTTT, de nombreuses nouvelles fonctionnalités peuvent être personnalisées. Par un YO, on pourra par exemple automatiquement envoyer le dernier article de son blog à une liste d’amis, un SMS à sa moitié avec un mot doux ou éteindre toutes les lumières chez soi si on est un peu tête en l’air.

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460_scalewidth_460

LA TAUPE - L'agent double qui communiquait par appli météo

WEB - Brésil-Allemagne, un record de 35,6 millions de tweets

ORIGINAL - Blackberry Passport, un smartphone carré

http://www.europe1.fr/High-Tech/PHOTO-BlackBerry-Passport-un-smartphone-carre-2176675/