Xbox One : trois raisons de ne pas l'acheter

  • A
  • A
Xbox One : trois raisons de ne pas l'acheter
Partagez sur :

La nouvelle console de jeux de Microsoft a été annoncée mais crée déjà la polémique. Explications.

Mise à jour : le site spécialisé Polygon affirme, de sources provenant directement de Microsoft, qu'il ne s'agit que de "scénarios" envisagés. "Nous n'avons pour le moment rien confirmé et nous ne le ferons peut-être pas", aurait annoncé la marque américaine.

L'INFO. Caractéristiques techniques impressionnantes, détecteur de mouvement ultra-précis, centre multimédia tout-en-un, etc. La Xbox One, nouvelle console de jeux dévoilée mardi par Microsoft, ne manque pas d'arguments. Mais celle qui succédera, à la fin de l'année, à la Xbox 360 suscite déjà de nombreuses critiques. Rétrocompatibilité, jeux d'occasion et connexion Internet obligatoire, voici trois bonnes raisons de ne pas se précipiter pour craquer la nouvelle Xbox One.

>> Xbox One, tout ce qu'il faut savoir

Une connexion Internet obligatoire. À l'occasion d'une interview consacrée au magazine spécialisé Kotaku, le directeur des studios Microsoft en Europe, Phil Harrison, a confirmé une des craintes des joueurs : oui, il faudra une connexion Internet pour jouer sur Xbox One. Une connexion permanente ? Pas tout à fait. "Pour les jeux solo ne requérant pas de connexion au Xbox Live, vous pourrez y jouer sans interruption, quand bien même votre connexion vous lâcherait", a-t-il déclaré. Mais interrogé par Kotaku sur la fréquence de connexion exigée par la Xbox One pour son fonctionnement, Phil Harrison a reconnu que la console devait être connectée au moins une fois par jour. Même pour les joueurs qui ne souhaitent pas jouer en ligne, une connexion sera obligatoire pour jouer sur Xbox. De quoi frustrer un grand nombre de joueurs.

La mort du marché des jeux d'occasion. Les jeux d'occasion ne devraient pas garnir les rayons des enseignes spécialisées. En effet, lors de sa première utilisation, chaque jeu Xbox One sera lié à un compte utilisateur Xbox. Concrètement, pour lancer un jeu sur la Xbox One, il faudra se connecter avec son compte Xbox et le jeu s'ajoutera à la liste des jeux de votre catalogue. Lorsque le jeu sera prêté à un copain ou à un collègue, celui-ci devra soit utiliser votre compte Xbox, soit se connecter à son propre compte. Dans ce dernier cas, il devra alors s'affranchir d'une nouvelle "autorisation" de jeu, dont le prix n'a pas été révélé par Microsoft.

Les jeux Xbox 360 non compatibles. La Xbox 360 permettait de jouer à près de 450 titres de la toute première Xbox. Comme la PS4 annoncée le 21 février dernier, la Xbox One ne pourra faire fonctionner que les jeux de sa propre génération. Une information confirmée mardi par Marc Whitten, vice-président de Xbox, à l'occasion d'une interview accordée au site spécialisé The Verge. Cela s'explique par le changement de processeur de la console : les deux terminaux n'ont pas été conçus de la même façon et les jeux ne peuvent être lus sur la nouvelle Xbox.

Bien sûr, Microsoft pourrait faire volte-face au sujet de ces trois arguments (hormis la compatibilité des jeux Xbox 360). Mais alors que le prix - argument majeur au moment de l'achat - n'est pas encore connu, la firme américaine se met déjà une partie des joueurs à dos. Au profit de Sony et sa PS4 ?