Xavier Niel empoche Orange Suisse pour 2,3 milliards

  • A
  • A
Xavier Niel empoche Orange Suisse pour 2,3 milliards
@ MAXPPP
Partagez sur :

CADEAU DE NIEL - En faisant l’acquisition de l’opérateur suisse, le patron de Free réalise un joli pied de nez à son concurrent français.

En faisant l’acquisition de l’opérateur Orange Suisse, Xavier Niel s’est offert un joli cadeau de Noël. Le patron de Free a racheté le numéro trois du secteur via sa holding personnelle, NJJ Capital, pour un montant de 2,3 milliards d’euros. Orange Suisse n’appartenait plus à Orange depuis 2012.

>> LIRE AUSSI - Xavier Niel : "la France est un paradis fiscal"

Une rentabilité accrue en 2014. Si Orange Suisse a réalisé des ventes moindres sur les neuf premiers mois de 2014, sa rentabilité a elle été accrue. Le numéro trois du pays helvétique, derrière Swisscom et Sunrise, a vu son résultat d’exploitation avant intérêts, impôts, dépréciations et amortissements (EBITDA) progresser de 3% à 231 millions d’euros sur cette période, assure l’édition suisse de 20 Minutes.

Niel apportera "de la continuité". Dans un communiqué, Xavier Niel, fondateur et patron de Free, a cherché à rassurer ses futurs clients : "En tant que nouveau propriétaire d’Orange Suisse, NJJ Capital apportera de la continuité aux clients d’Orange Suisse ainsi qu’à ses employés et sa direction". "Ma plus haute priorité sera de gérer Orange Suisse en accord avec l'environnement et les spécificités du marché suisse", a ajouté celui qui est parfois appelé le "trublion du Net". À la fin du mois de septembre, l’opérateur employait 871 collaborateurs à plein temps.

>> LIRE AUSSI - Xavier Niel : "la France est un pays fantastique pour créer des entreprises"

Orange a-t-il "perdu" 700 millions d’euros ? Si l’opération doit encore recevoir l’approbation des autorités, le montant de la transaction est bien supérieur à celui de 2012. Orange avait en effet cédé sa filiale helvète au fond d’investissements Apax en février 2012 pour 1,5 milliard d’euros. En moins de trois ans, la valeur d’Orange Suisse aurait ainsi grimpé de 700 millions d’euros.