Web : comment (enfin) retenir vos mots de passe ?

  • A
  • A
Web : comment (enfin) retenir vos mots de passe ?
@ REUTERS
Partagez sur :

PRATIQUE - Les sites en ligne souffrent des trous de mémoire des Français, qui oublient leur mot de passe.

Quand le e-commerce souffre d'amnésie. Qui n'a jamais pesté moment de valider un achat en ligne en étant victime d'un malheureux trou de mémoire ? Selon une étude publiée mardi par l'institut Ifop en partenariat avec le logiciel de gestion des mots de passe Dashlane, un Français sur trois a déjà abandonné un achat en cours sur un site de e-commerce à cause d'un mot de passe oublié. Europe1.fr vous propose trois trucs et astuces pour créer et retenir facilement vos codes en ligne.

1- Utiliser des phrases complètes. Les "logiciels de craquage" qui tentent de deviner les mots de passe pour voler des informations en ligne (nom, prénom, numéro de téléphone, numéro de carte bancaire, adresse, etc.) se sont améliorés ces dernières années. En utilisant un mot de passe long, cela diminue le risque de piratage. L'idéal est encore de choisir une phrase : par exemple une réplique culte de votre film préféré, votre citation favorite ou encore une phrase au cœur de l'actualité. Par exemple : "Les Bleus ont battu l'Ukraine".

2- Des initiales à la place des mots. Et pour ceux qui souhaiteraient une combinaison plus sécurisée encore mais facile à mémoriser, les initiales sont un autre outil à exploiter. Ainsi, en reprenant notre phrase d'exemple, cela donnerait "Lboblu". Un très bon mot de passe et au moment de l'écrire, il suffit de se répéter la phrase complète (dans sa tête, bien entendu) pour le retrouver.

3- Des chiffres et des lettres. Laurent Romechko, présentateur de l'émission télévisée du même nom, serait forcément d'accord avec ce conseil. Mieux vaut ajouter des chiffres à ses mots de passe pour les rendre plus complexes, affirment les experts. Mais comment éviter les éternels dates de naissance ou numéro de département ? Il faut par exemple associer des chiffres en lien avec la fameuse phrase préférée. Par exemple, en reprenant l'exemple de la phrase précédemment utilisée, cela pourrait être : "Les Bleus ont battu l'Ukraine 3 à 0", soit "Lboblu30". Avec un mot de passe de ce type, la probabilité de piratage est quasi-nulle.

RÉÉCOUTER la chronique "L'éco et vous" d'Axel de Tarlé sur le sujet :


>> À LIRE AUSSI : C'est quoi un bon mot de passe ?