L'Apple Watch, une montre révolutionnaire ?

  • A
  • A
L'Apple Watch, une montre révolutionnaire ?
Partagez sur :

À LA BONNE HEURE - En plus de l’iPhone 6, la marque californienne a présenté sa montre connectée maison. Présentation.

L’INFO. On attendait l’iWatch, ce sera finalement l’Apple Watch. Après des mois de bruits de couloirs et autres rumeurs, Apple a officialisé mardi, lors de la conférence de présentation de l’iPhone 6, sa montre connectée maison. L’Apple Watch est donc un accessoire à connecter à son smartphone, capable d’afficher ses messages, des photos, des plans mais qui permettra également de mesurer de nombreux paramètres de santé. Elle ne sera cependant lancée que début 2015 à partir de 349 euros.

>> LIRE AUSSI - iPhone 6, iPhone 6 Plus : les 7 choses à savoir

Deux tailles, trois modèles différents. Ce n’est pas une ni deux mais trois montres qu’Apple a dévoilées. L’Apple Watch est en effet déclinée en trois versions différentes : une “Basique”, une autre “Sport” et une dernière “Edition”. Il s’agit du même modèle mais le cadran et le bracelet diffèrent selon les moutures. Bracelet en acier, en plastique coloré ou même cadrant doré 18 carats, il faudra choisir votre style. Et chaque modèle sera disponible en deux tailles (38 et 44 mm de haut), pour s’adapter à tous les poignets.

Deux boutons pour le contrôle. Comme pour l’iPhone, Apple n’a pas voulu s’appuyer sur une interface existante pour sa montre connectée. Il s’agit en effet d’une toute nouvelle navigation qui fonctionne via deux boutons et l’écran tactile. La molette sur le côté droit permet de faire défiler le texte dans une conversation, de zoomer/dézoomer sur une photo ou bien lors de la consultation d’un plan et un simple clic dessus ramène son utilisateur au menu principal. S’affichent alors de multiples petites icônes rondes qui correspondent à autant d’applications, sur le même principe que l’iPhone ou l’iPad. Le bouton du dessous sert à valider une sélection ou bien à entrer dans un menu et il est possible de naviguer au sein des fonctionnalités grâce à l’écran tactile.

09.09 1280x640 Apple Watch

La santé d’abord. Un accessoire au poignet, mais pour quoi faire ? L’argument principal mis en avant par Apple vient des fonctionnalités “e-santé” de son nouveau terminal. Car l’Apple Watch est capable, grâce à sa liaison avec l’iPhone, de mesurer vos pas et même votre rythme cardiaque. Le tout couplé à trois applications dédiées (Fitness, Workout et Activity) permettra d’avoir un compte-rendu détaillé et en temps réel de ses activités sportives.

La recharge "sans fil" au menu. Autre point sur lequel Apple était attendu : l’autonomie. D’après la firme californienne, il sera possible de porter sa Watch 24 heures sans la recharger. Et lorsque la batterie sera à plat, il suffira de poser le derrière de la montre sur un support magnétique dédié, et la recharge se fera toute seule. Reste à connaître le détail de l’autonomie de cet accessoire, les appareils Apple étant réputés gourmands en énergie.

Combien ça coûte ? Pas de surprise sur ce point, le dernier né d’Apple est vendu un cran au-dessus de la concurrence. L’Apple Watch sera commercialisée à partir de 349 dollars (environ 300 euros) mais le détail de son prix de vente en France n’a pas encore été communiqué. Nul doute que la version en or 18 carats sera vendue au-delà de ce prix.

09.09 1280x640 Apple Watch

Pas avant 2015. Les fans de produits Apple vont devoir faire preuve de patience : Apple a annoncé que sa montre connectée ne serait pas disponible dans les rayons avant début 2015 aux États-Unis. Et en Europe ? Aucune information n’a pour le moment été communiquée par la marque. L’écran flexible en saphir, une matière particulièrement compliquée à produire à grande échelle, explique en partie ce délai entre l’annonce et la livraison. Il faudra donc attendre l’année prochaine pour se mettre à l’heure d’Apple.