Votre ordinateur rame ? Vous enragez ? C'est normal…

  • A
  • A
Votre ordinateur rame ? Vous enragez ? C'est normal…
Certains s'endorment devant leur ordinateur en attendant qu'il démarre, d'autres lancent leurs appareils contre les murs... L'informatique demande beaucoup (trop ?) de patience.@ REUTERS
Partagez sur :

Les Français perdent en moyenne cinq jours par an en raison des ordinateurs ou de leurs logiciels trop lents.

Longs à l'allumage. Pester parce que son ordinateur est trop lent au démarrage, parce qu'un site est trop long à charger ou qu'une application ne se lance pas, ça vous est forcément déjà arrivé. Et ça se quantifie très précisément puisque selon une étude du constructeur de cartes mémoire SanDisk, les Français perdent en moyenne plus de 120 heures par an en raison d'ordinateurs, d'applications ou de fichiers lents à télécharger. Soit un peu moins de cinq jours de temps libre gaspillé chaque année devant nos machines. Rassurez-vous : nos voisins européens ne font pas mieux.

11 minutes par jour. C'est le temps moyen qu'attendent les Français entre le moment où ils appuient sur le bouton de démarrage de leur ordinateur et le moment où ils peuvent réellement s'en servir. C'est comme si, au moment de tourner la clé de contact pour démarrer une voiture, il fallait attendre 11 minutes avant de pouvoir rouler. Rageant.

Générateur de stress. Plus d'un tiers des personnes interrogées dans l'Hexagone déclarent par ailleurs que ces pertes de temps les mettent de mauvaise humeur. Voire même les rendent fous puisque certains (16% du panel français) vont jusqu'à jeter leur appareil contre le mur ou même le piétiner. Une impatience qui figure dorénavant à la septième place du classement des sources de stress au quotidien pour les Français, devant l'attente d'un bus ou d'un train.

Et le reste de l'Europe ? Nos voisins italiens figurent parmi les plus patients devant leurs machines : 20% seulement en font une cause de mauvaise humeur, pendant que 36% des Espagnols en perdent le sommeil ! Par rapport aux chiffres récoltés en France, le temps perdu est supérieur chez les Allemands (156 heures par an), chez les Britanniques (130 heures) ou encore chez les Italiens, champions du temps d'attente : 169 heures par an en moyenne.

Comment y remédier ? Pour éviter de s'impatienter, il est conseillé, au moment d'allumer son ordinateur, de lancer un seul programme à la fois (et non cliquer sur toutes les icônes en même temps) ou encore de vider le gestionnaire de tâches. Pour les smartphones ou tablettes, un simple redémarrage peut parfois améliorer les performances de l'appareil. Enfin, pour les plus calés en informatique, il faut privilégier les disques durs de types SSD qui permettent de réduire les temps de démarrage et de transfert des données.

Voici l'étude complète publiée mardi par SanDisk :