Une Freebox sous Android, ça change quoi ?

  • A
  • A
Une Freebox sous Android, ça change quoi ?
@ MAXPPP
Partagez sur :

RÉVOLUTION - La prochaine box de l’opérateur français pourrait embarquer l’interface de Google dédiée aux téléviseurs.

L’INFO. Xavier Niel l’a promis début juin : une nouvelle box sera dévoilée par son entreprise Free début 2015. Jusqu’ici, aucune information n’avait  filtré sur le boîtier qui succèdera à l’actuelle Freebox Revolution, dévoilée en 2010. Mais d’après les informations du portail spécialisé FrAndroid, la prochaine Freebox fonctionnera sous Android TV, une interface développée par Google et déclinée de leur système d’exploitation mobile. Présentation.

>> À VOIR - Xavier Niel "bluffe" Stéphane Richard

Android TV, c’est quoi ? Après plusieurs échecs consécutifs dans le domaine de la télévision, Google a annoncé en juin dernier une nouvelle tentative d’incursion sur nos téléviseurs avec Android TV. Il s’agit de la colonne vertébrale de l’interface pour mobiles Android, mais qui a été refondue et adaptée aux écrans de téléviseurs. L’actuelle Freebox révolution fonctionne sous une interface développée en interne par les équipes de Free. L’opérateur a bien tenté de se lancer dans les applications mais cela n’a jamais vraiment pris, le format n’étant pas suffisamment adapté aux téléviseurs et à leurs télécommandes classiques. “Plutôt que de passer par une interface maison, Free va s’appuyer sur Android, pour trois raisons : cette base de logiciel est plus puissante, plus souple et standardisée”, explique Gaël Weiss, du portail spécialisé FrAndroid.

La dernière Freebox Revolution avait été dessinée par Philippe Starck :

Qu’est-ce que ça change ? “Les développeurs qui souhaiteront que leur application mobile soit disponible sur Android TV, et donc sur la prochaine Freebox, n’auront qu’à légèrement modifier celle-ci pour la rendre compatible”, précise le journaliste interrogé par Europe 1. Jusqu’ici, lorsqu’un développeur travaillait sur une application pour la Freebox Revolution, il devait la redévelopper depuis zéro. De quoi désormais faire bénéficier aux futurs abonnés Free des millions d’applications de Google Play, la boutique dédiée du géant américain. Autre atout, le moteur de recherche du boîtier permettra de lancer un scan de tous les contenus enregistrés sur la box, y compris au sein des applications installées. Ainsi, “le spectateur qui cherchera “Breaking Bad” sur sa Freebox sous Android verra s’afficher les résultats au sein de Netflix, CanalPlay Infinity ou encore les épisodes passés à la télévision”, illustre Gaël Weiss.

>> LIRE AUSSI - Netflix, ça vaut vraiment le coup ?

C’est vraiment nouveau ? Il ne s’agit pas d’une révolution. Car avant lui, Bouygues Telecom avait déjà annoncé en juin dernier la première box française sous Android TV, sous le nom de code “Miami”. Ce boîtier reprend le même principe et un design minimaliste - qui n’est pas sans rappeler l’Apple TV - et permettra notamment de piloter sa box, à distance à l’aide son smartphone (iPhone ou Android). Début 2014, SFR avait également présenté un “décodeur TV avec Google Play”, mais il n’intégrait pas toutes les fonctionnalités d’Android TV telle que Google les a exposé en juin dernier. Contacté par Europe 1, Xavier Niel, patron de Free, n’a pas confirmé l’information. Pour découvrir ce qui se cache vraiment derrière la véritable Freebox prochaine génération, il faudra attendre début 2015.