Twitter : une entrée en bourse très attendue

  • A
  • A
Twitter : une entrée en bourse très attendue
@ Reuters
Partagez sur :

Le site a annoncé avoir déposé un dossier d'introduction en Bourse confidentiel.

L'annonce. Fini les gazouillis, Twitter veut rejoindre les grands rapaces du Nasdaq. Le réseau social a déposé un dossier d'introduction en Bourse et l'a annoncé jeudi soir… via un tweet évidemment : "Nous avons soumis de façon confidentielle un formulaire S-1 à la SEC [le gendarme américain de la Bourse, ndlr] en vue d'une introduction en Bourse", écrit Twitter :

Le site de micro-blogging, basé à San Francisco et devenu une société en 2007, a pu déposer un dossier d'IPO confidentiel, comme l'autorise une loi depuis 2012 pour les entreprises qui réalisent un chiffre d'affaires annuel inférieur à 1 milliard de dollars. Twitter ne sera tenu de publier des informations financières que 21 jours avant le début des présentations des futurs titres aux investisseurs.

Une opération très attendue. La décision de Twitter n'est pas une surprise. La société emboîte ainsi le pas aux autres géants des réseaux sociaux, comme LinkedIn et Groupon en 2011, puis Facebook en 2012.  Et l'intérêt des investisseurs devrait être au moins aussi fort que pour l'entrée en Bourse de Facebook, même si Twitter pèse beaucoup moins. Cette dernière, qui compte aujourd'hui 900 salariés, engrange moins de 1 milliard de dollars de chiffre d'affaires annuel et est valorisé à plus de 10 milliards de dollars. En comparaison, au moment de son IPO, Facebook, qui employait alors 3.500 personnes, enregistrait 3,7 milliards de chiffre d'affaires et le prix d'introduction de ses actions (38 dollars) valorisait le groupe à 104 milliards de dollars.

>> LIRE AUSSI : Twitter vaut-il vraiment 9 milliards ?

Le spectre Facebook s'est éloigné. L'annonce de Twitter intervient au moment où le secteur des réseaux sociaux reprend des couleurs. Le spectre de l'entrée en Bourse - ratée - de Facebook commence en effet enfin à s'estomper. Le titre FB avait dégringolé de 20% dans les trois premiers jours de sa cotation. Ce n'est que cet été que l'action est parvenue à retrouver son niveau d'introduction pour atteindre mercredi un record à 45 dollars.

Des publicités. Twitter veut bien sûr éviter ces déboires et, pour cela, doit prouver qu'il est capable de monétiser ses services. La société est mieux armée que Facebook : elle a été l'une des premières à insérer des messages publicitaires ressemblant à ceux des usagers et à démontrer que cette publicité "dans le flux" (in-stream) pouvait être un moyen viable de faire de l'argent à l'ère du mobile. Le succès de ses publicités a été tel qu'il a poussé Facebook à l'imiter l'an dernier avec son produit baptisé Sponsored Stories.

>> LIRE AUSSI : Twitter : les vidéos sponsorisées débarquent en France

Twitter a, de plus, annoncé mardi le rachat d'une société de publicité sur appareils mobiles, MoPub, Selon la société eMarketer spécialisée sur le marketing en ligne, le réseau devrait engranger 582,8 millions de dollars de recette annuelle publicitaire en 2013 et près d'un milliard l'année prochaine. Reste que pour les investisseurs, miser sur un réseau social reste risqué : dépendant de sa popularité, il pourrait connaître le même effet de mode dont avait par exemple bénéficié MySpace, délaissé depuis plusieurs années par les internautes.


TWITTER EN DATES ET EN CHIFFRES

• Le premier tweet a été envoyé par l'un des cofondateurs du site Jack Dorsey le 21 mars 2006. Il a été retweeté à ce jour par près de 16.600 personnes.

Depuis, plus de 170 milliards de tweets ont été postés. Le site compte aujourd'hui 200 millions d'utilisateurs réguliers qui envoient chaque jours plus de 400 millions de tweets.

• Le hashtag (#) qui précède le mot du sujet en débat a été lancé en août 2007, proposé par un utilisateur.

>> LIRE AUSSI : Twitter: le JO préfère "mot-dièse" à "hashtag"

• Le top 4 des comptes les plus suivis :

- le chanteur Justin Bieber (@justinbieber) : 44.418.729 abonnés
 - la chanteuse Katy Perry (@katyperry) : 42.603.233 abonnés
 - la chanteuse Lady Gaga (@ladygaga) : 40.094.580 abonnés
 - le président américain Barack Obama (@barackobama) : 36.493.643 abonnés. L'annonce sur son compte de sa réélection en novembre 2012 avait été retweetée 802.624 fois, un record.