Twitter : Burger King travesti en McDonald's

  • A
  • A
Twitter : Burger King travesti en McDonald's
@ Europe1.fr
Partagez sur :

Des pirates ont maquillé le compte Twitter du géant du fast-food, pour le transformer en McDonald's.

L'info. Twitter est un réseau particulièrement prisé des marques pour entretenir leur image, communiquer sur leur actualité et éventuellement échanger avec leurs fans. Mais lundi soir, le compte Twitter de la marque américaine de restauration rapide Burger King (@BurgerKing) a été piraté, laissant penser que l'entreprise avait été rachetée par son concurrent direct, McDonald's.

À LIRE : 10 outils pour ne rien manquer sur Twitter

"Le Whopper a fait un bide". Cela n'a duré que quelques heures mais les hackers en ont profité pour modifier le texte de présentation de la marque sur le réseau social : "Compte officiel de Burger King USA. Vient d'être vendu à McDonald's parce que le Whopper [NDLR : le burger phare de la marque] a fait un bide". Certains messages publiés durant le canular ont notamment fait référence à un rappel de la ville de Chicago, Chief Keed.

Est-ce vraiment un piratage ? Non, car la personne derrière cette action n'a fait que découvrir le mot de passe - apparemment assez simple à trouver – du compte Twitter. Toujours est-il qu'en quelques heures, le compte est passé de près de 80.000 à 110.000 abonnés suite au détournement.

Burger King s'excuse… Après plusieurs heures sans réaction, l'entreprise américaine a finalement repris les choses en main : "Nous avons travaillé (...) pour suspendre ce compte jusqu'à ce que nous puissions remettre en place notre site légitime et nos messages authentiques", a confirmé à l'AFP le directeur de la communication Bryson Thornton, s'excusant des désagréments causés aux fans de la chaîne et à ses abonnés.

…et McDonald's compatit. De son côté, la marque rouge et jaune a tenu à exprimer son soutient à son concurrent : "Nous compatissons avec nos collègues de @BurgerKing. Soyez rassurés, nous n'avons rien à voir avec ce piratage", a réagi McDonald's sur son propre compte Twitter. Le site de microblogging n'a, de son côté, pas souhaité réagir à cet incident.