Téléphonie mobile : les opérateurs s'attaquent aux appels en Europe

  • A
  • A
Téléphonie mobile : les opérateurs s'attaquent aux appels en Europe
@ MAXPPP
Partagez sur :

ROAMING - Orange, Free Mobile, SFR ou encore Bouygues Telecom s'attaquent aux prix des communications chez nos pays voisins.

Free, Bouygues Telecom, SFR et Orange : les quatre opérateurs ont tour à tour annoncé de nouveaux tarifs pour téléphoner en Europe depuis son smartphone. Mardi, Free Mobile a ajouté les Pays-Bas à la liste des pays inclus dans son offre low-cost et SFR a lancé un forfait dédié aux appels européens. Ça tombe bien, Bruxelles entend réduire le surcoût entraîné par les communications mobiles depuis les pays européens, également appelé roaming. Gratuits au Portugal et en Italie chez certains opérateurs, plus cher chez nos voisins anglais ou allemands : quels sont les forfaits les plus intéressants en Europe ?

>> C'est quoi le roaming ? Ce mot anglais signifie itinérance : il s'agit de la possibilité, grâce à son opérateur mobile, de pouvoir appeler ou être appelé dans un autre pays que celui dans lequel on a souscrit son forfait. Le plus souvent, le fait de communiquer depuis un autre pays implique d'utiliser un autre opérateur et donc un coût supplémentaire. Voici une simulation d'évolution d'une facture tenant compte du roaming en Europe, entre 2012 et 2013 :

22.01 930x720 Roaming Europe Simulation

Un tarif plafond imposé par Bruxelles. Afin d'éviter des dépassements de factures trop importants, l'Union européenne encadre les tarifs du roaming : chaque année depuis septembre 2007, les tarifs évoluent à la baisse. Au 1er juillet 2013, la minute d'appel pour un appel passé en Europe ailleurs que depuis son pays de souscription a été plafonnée à 24 centimes d'euros (hors taxe). Au 1er juillet 2014, ce tarif tombera à 19 centimes d'euros la minute. Un "Eurotarif" qui concerne également les appels que vous recevez, les SMS et le forfait Internet. Entre 2007 et 2013, le prix d'Internet mobile a chuté de 80% comme le montre l'infographie ci-dessous. La grille complète et le calendrier de l'Eurotarif sont à consultés sur cette page.

22.01 930x700 Roaming Tarifs

Free Mobile ouvre la voie... Fidèle à sa politique tarifaire, Free Mobile continue d'enrichir son offre mobile sans engagement. Ainsi, le quatrième opérateur a annoncé mardi la possibilité d'utiliser l'intégralité de son forfait au Pays-Bas, sans surcoût. Une destination qui s'ajoute à la liste comprenant déjà l'Allemagne, l'Italie, le Portugal, la Guadeloupe, la Martinique, Saint-Barthélémy, Saint-Martin et la Guyane française. Deux conditions sont cependant exigées pour profiter de cette option : être abonné depuis au moins 60 jours et l'utilisation du forfait à l'étranger est limitée à 35 jours par an.

04.12 930x300 Free

© REUTERS

…Bouygues surenchérit. Dès le 22 janvier, Bouygues Telecom avait répondu à son concurrent Free Mobile. Le troisième opérateur français a lui aussi communiqué au sujet de ses tarifs en Europe. À compter du 24 février, les abonnés aux forfaits Sensation pourront utiliser l'intégralité de leur forfait dans tous les pays d'Europe, pour le même prix. Cependant, cette offre est plus chère (à partir de 29,99 euros par mois) et nécessite de s'engager sur 12 mois.

Boursier.com - Stéphane Richard dément toute mise en cause de la justice dans le dossier Tapie

Orange retourne sa veste, SFR joue le haut de gamme. Orange a semble-t-il changé son fusil d'épaule. Annonçant vouloir saisir les "opportunités" offertes par le projet de réduction des tarifs des instances européennes, le patron du premier opérateur Stéphane Richard a déclaré lundi son intention de réduire les surcoûts des appels en Europe. Le même Stéphane Richard qui, un an auparavant, fustigeait le combat en faveur de la baisse de l'Eurotarif mené par la, commissaire européenne chargée du numérique, Neelie Kroes. Orange va donc devancer la règlementation européenne en s'appuyant sur tous les pays dans lesquels il est déjà présent. "Nous voulons être le premier opérateur à offrir des communications complètement européennes partout où nous sommes présents", a indiqué lundi Stéphane Richard lors de ses vœux auprès des dirigeants de sa filiale espagnole.

22.01 930x930 Neeli Kroes Commissaire européenne

© REUTERS

Ainsi, les communications des abonnés Orange depuis l'Espagne, le Portugal, la Belgique, le Royaume-Uni, la Pologne ou encore la Roumanie pourraient ne plus être surfacturées dans les mois à venir. La nouvelle grille tarifaire n'a pas encore été officialisée, mais Orange devrait, comme à son habitude, réserver dans un premier temps cette option à ses clients haut de gamme. Et SFR dans tout ça ? Trois semaines après ses concurrents, le deuxième opérateur tricolore a enfin réagi en annonçant "Carré Europe", un forfait intégrant les appels vers tous les pays européens. Le prix est sensiblement supérieur à ceux de la concurrence (59,99 euros par mois) mais SFR se justifie en faisant sauter la limitation de 30 ou 35 jours du forfait à l'étranger.

Vers une (nouvelle) baisse de la marge des opérateurs. Cette révolution tarifaire pourrait avoir des conséquences non négligeables sur les résultats économiques des opérateurs mobiles. À en croire la Fédération française des télécoms (FFT), la baisse de l'Eurotarif leur coûterait "plusieurs centaines de millions d'euros". Orange estime déjà à 300 millions d'euros la baisse de sa marge opérationnelle en vue de la baisse du roaming. Une bonne nouvelle pour les utilisateurs français, une moins bonne pour la santé financière des opérateurs.

sur le même sujet, sujet,

TÉLÉPHONIE - Pas de fusion entre les opérateurs télécoms

INTERNET -  Bouygues déclare "la guerre" à Free

INTERVIEW - Stéphane Richard : "Free peut faire ce qu'il veut"

4G - Orange et Bouygues s'alignent (presque) sur Free Mobile