Téléphonie mobile : ça arrive, la 4G ?

  • A
  • A
Téléphonie mobile : ça arrive, la 4G ?
Lancement de la 4G Orange sur Lille. Fabienne Dulac, Directrice Orange Nord de France.@ MAXPPP
Partagez sur :

ZOOM – Le très haut débit mobile est en passe de débarquer aux six coins de l'Hexagone. Europe1.fr vous dit tout.

Le contexte. Les opérateurs téléphoniques sont tous sur le pied de guerre depuis le début de l'année et l'arrivée d'un quatrième opérateur, Free Mobile. SFR, Bouygues Telecom et bien sûr Orange ont chacun rivalisé pour proposer de nouvelles offres : désormais, la majeure partie des abonnements tourne autour de 20 euros pour une utilisation quasi-illimitée.

Ce que vous pourrez faire avec la 4G. La data, en d'autres termes la connexion à Internet depuis son mobile, est désormais la seule variable entre les forfaits. La consommation des Français est en forte croissance et devrait doubler chaque année jusqu’en 2015. La 4G devrait permettre de naviguer plus vite sur les terminaux mobiles (smartphones et tablettes).

Les (vrais) débits. La plupart des forfaits donnent actuellement accès à la 3G et à ses variantes : la 3G+ permet de monter théoriquement jusqu’à 14,4 Mbit/s, la HSPA+ jusqu’à 21 Mbit/s et la H+ (parfois appelée Dual Carrier) jusqu’à 42 Mbit/s. La 4G pourra monter, sur le papier, jusqu’à 1 Gbit/s soit près de 10 fois plus que les débits actuels. En fait, les débits réels devraient plutôt tourner autour de 100 Mbit/s.

Quels appareils ? Le problème vient du fait que la technologie adoptée pour la 4G n’est pas la même dans tous les pays du monde. Ainsi, aux États-Unis par exemple, c’est la LTE qui a été choisie. Il s’agit d’une technologie entre la 3G et la 4G (certains parlent de 3,75G) et compatible avec la plupart des smartphones actuels. En revanche, la 4G “à la française” n’est pas compatible avec tous les derniers smartphones. Voici quelques appareils 4G :

- HTC One XL
- Samsung Galaxy SIII 4G
- Motorola Razr HD
- Nokia Lumia 920
- Samsung Galaxy Note 10.1 4G

Pour rappel, les iPhone d’Apple ne sont pas compatibles avec la 4G.

Et les villes compatibles ? Pour que la 4G soit disponible, il faut que la zone géographique de l’utilisateur soit couverte. Pour le moment, peu de villes sont équipées. Lyon est la première ville couverte, depuis le 29 novembre, par SFR. Vont suivre Montpellier (18 décembre), Lille, Marseille, Strasbourg et Toulouse. Pour Paris, il faudra attendre la fin de l’année 2013. Du côté de Bouygues Telecom et Orange, plusieurs villes sont déjà en phase de tests : Marseille, Lyon, Lille ou encore Bordeaux. Ces villes devraient bénéficier de la 4G en début d’année prochaine.

Les forfaits. Ils ne devraient pas, dans un premier temps, évoluer. Mais au cours de l’année 2013, il n’est pas dit que les opérateurs, devant la consommation accrue de data, gonflent leurs forfaits. D’autant que plus les débits sont rapides, plus la consommation va augmenter. Pour Stéphane Richard, PDG d’Orange, “il semble normal de proposer à ses clients un prix plus élevé pour une expérience utilisateur absolument incomparable”. Difficile d’imaginer que les forfaits “tout compris” resteront plafonnés à 20 euros avec l’arrivée de la 4G.