Microsoft dégaine sa Surface 3 contre l'iPad d'Apple

  • A
  • A
Microsoft dégaine sa Surface 3 contre l'iPad d'Apple
Partagez sur :

TABLETTE À TOUT FAIRE - Le constructeur américain a dégainé sa nouvelle tablette grand public, avec des caractéristiques proche du modèle d'Apple.

Les ventes d'iPad chutent, mais ses concurrents continuent de vouloir grignoter à Apple des parts de marché. C'est notamment le cas de Microsoft qui vient d'officialiser sa nouvelle tablette grand public, la Surface 3. Une déclinaison moins musclée de la Surface Pro 3 qui sera commercialisée au mois de mai à un prix inférieur. Présentation.

Plus grande que l'iPad… La première nouveauté de la Surface 3 vient de la taille de son écran : de 10 pouces (25,4 centimètres), elle passe à 10,8 pouces (27,4 centimètres), soit deux petits centimètres de plus. C'est aussi près de trois centimètres de plus que l'iPad Air 2, dernier modèle Apple présenté en septembre dernier. Côté affichage, un écran haute définition (1.920 x 1.280 pixels) équipe la Surface 3, qui fonctionnera sour Windows 8.1.

...et à peine moins chère. Certes, la version de base de la Microsoft Surface 3 est dotée de 64 Go, ce qui permet à ses utilisateurs de profiter d'un plus grand espace de stockage. Mais cette caractéristique gonfle le prix sur l'étiquette : 599 euros pour le modèle entrée de gamme (sans 4G), soit 100 euros de plus que l'iPad Air 2 premier prix (499 euros). Ce dernier n'intègre cependant "que" 16 Go de disque dur. Pour le modèle Apple équivalent (64 Go), il faudra débourser 605 euros, soit...6 euros de plus que la Surface 3.

C'est pour bientôt ? Microsoft a annoncé un lancement, en France, pour le 7 mai prochain en ce qui concerne les versions 64 Go et 128 Go (719 euros). Mais d'autres versions compatibles 4G seront également commercialisées à partir du 26 juin, à des prix qui n'ont pas encore été communiqués.

Un marché qui ne croît plus. Il n'y a pas qu'Apple qui voit ses chiffres de ventes de tablettes chuter. Entre les smartphones qui grandissent inexorablement et les tablettes qui se déclinent en petit format, le marché perd la tête depuis quelques mois. En 2014, pour la première fois depuis la sortie du premier iPad en 2010, le cabinet IDC a présenté un secteur à faible croissance : +4,4% par rapport à l'année précédente. Et la tendance ne devrait pas s'inverser en 2015 : le cabinet d'études a prévu une croissance de 2,1% cette année.

>> LIRE AUSSI - iPhone au top, iPad à la peine : les résultats records d'Apple

>> LIRE AUSSI - Et un, et deux, et trois iPhone en préparation

>> LIRE AUSSI - On a testé : iPad Air 2, faut-il craquer ?