Street View : Google à l'amende

  • A
  • A
Street View : Google à l'amende
Partagez sur :

Le géant du Web devra verser 7 millions de dollars pour collecte de données privées.

L'info. Entre 2007 et 2009, les Google Cars, ces voitures chargées de prendre des photos pour cartographier les routes sur le logiciel Street View, ont collecté des données privées aux États-Unis. Trente États ont alors porté plainte contre Google, notamment en raison des informations liées aux réseaux WiFi récupérées par le géant du Web. Selon le site AllThingsD, Google et les plaignants ont trouvé un accord autour d'un montant de 7 millions de dollars (environ 5,4 millions d'euros).

Une récupération "accidentelle". D'après Google, cette collecte n'était pas intentionnelle. "La plus grande partie des données sont fragmentaires, mais dans certains cas, des courriels entiers et des adresses URL ont été captées, ainsi que des mots de passe", avait reconnu la société californienne. Google avait refusé d'identifier les employés à l'origine de la collecte de données. Une première amende de 25.000 dollars (environ 20.000 euros) avait été versée en avril 2012 par le régulateur américain des télécommunications, la Federal Communications Commission, qui reprochait à la firme américaine d'avoir "délibérément entravé et retardé l'enquête".

Et en France ? La Commission nationale de l'informatique et des libertés (Cnil) a condamné, en mars 2011, Google pour "manquements à la loi informatiques et libertés". Montant de l'amende : 100.000 euros. Les informations récupérées avaient ensuite été détruites. Le moteur de recherche s'était alors défendu en affirmant que celles-ci avaient été stockées sous forme binaire et donc illisibles pour les employés les ayant eues en main.