SOS Amitié et Google, même combat

  • A
  • A
SOS Amitié et Google, même combat
@ MAXPPP
Partagez sur :

Le numéro de l'association de prévention contre le suicide s'affichera lors d'une recherche du mot "suicide".

L'info. Comment lutter, sur Internet, contre les nombreuses tentatives de suicide ? C'est à cette question que tentent de répondre SOS Amitié et Google. L'association et le moteur de recherche annoncent un partenariat affichant les coordonnées de SOS Amitié lorsqu'un internaute tape le mot "suicide" dans Google.

Plusieurs mots-clés. D'autres requêtes aboutiront à l'affichage de ces coordonnées : "En finir avec la vie", "fatigué de vivre" et plus de "600 recherches clés" seront prises en compte par Google et feront apparaître le téléphone de SOS Amitié.

710.000 appels par an. L'association affirme recevoir "plus de 710.000 appels" par an, soit "un appel toutes les 40 secondes en France". L’Institut national de la statistique et des études économiques (Insee) dénombre 10.400 décès par suicide enregistrés en France en 2010, ce qui correspond à un taux de 14,7 pour 100.000 habitants. Une moyenne qui situe l'Hexagone parmi les pays à fréquence élevée de suicide : la moyenne est de 10,2 suicides pour 100.000 habitants au sein de l'Union Européenne des 27, d'après l'Insee.

Et sur Facebook ? Les cas d'annonce de suicide sur le plus célèbre réseau social sont malheureusement fréquents. Le 11 février, un jeune Italien de 24 ans a annoncé un "suicide spectaculaire" sur Facebook avant de passer à l'acte. Il existe cependant un formulaire permettant de signaler un contenu "suspect" en cliquant sur ce lien. Enfin, le site de Mark Zuckerberg partage ses informations avec des chercheurs de l'association Save pour mieux analyser les signes avant-coureurs du suicide.

À LIRE AUSSI : Qwant, un moteur de recherche révolutionnaire ?