Slingshot : après sa tentative de rachat, Facebook copie Snapchat

  • A
  • A
Slingshot : après sa tentative de rachat, Facebook copie Snapchat
Partagez sur :

CLIC CLAC - Le réseau social lance une nouvelle application pour partager des photos en toute discrétion. Mais uniquement aux États-Unis…

L’INFO. Après une brève apparition (l’application a été retirée quelques heures après), Facebook a officialisé sa dernière application maison, Slingshot. Cet outil, qui signifie “lance-pierres” en anglais, permet d’échanger des photos ou vidéos via son smartphone à des utilisateurs qui, pour les consulter, devront en envoyer à leur tour. Un nouveau concurrent à Snapchat, une autre application de photos éphémères qui grimpe et qui a récemment fait l’objet d’une tentative de rachat par...Facebook.

Comment ça marche ? Pas besoin de compte Facebook pour profiter de Slingshot : il faut en revanche renseigner son numéro de portable (l’application fonctionne pour l’instant sur iPhone et Android). Prenez ensuite une photo, ajoutez du texte ou même un croquis dessiné directement sur la photo grâce à l’écran tactile, il ne reste plus qu’à la partager. Mais pour que votre interlocuteur puisse consulter le document, il devra obligatoirement vous faire partager une de ses photos. Il est ainsi possible d’envoyer des photos à ses contacts Facebook, après avoir donné l’autorisation au réseau social d’accéder à Slingshot, ou bien envoyer un SMS d’invitation à son carnet d’adresse personnel.

18.06 930x620 Slingshot Facebook

© Europe 1


Objectif : contrer Snapchat. En novembre dernier, Mark Zuckerberg, patron de Facebook, proposait 3 milliards de dollars (environ 2,21 milliards d’euros) pour racheter Snapchat. Mais le cofondateur de l’application Evan Spiegel balaye l’offre de la main. Slingshot est donc un moyen pour Facebook de chasser sur les terres de Snapchat, qui compterait près de 50 millions d’utilisateurs selon Forbes. La dernière trouvaille du réseau social au 1,28 milliard d’inscrits n’est cependant disponible qu’aux États-Unis et Facebook n’a pas encore indiqué de date pour l’Europe.

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460_scalewidth_460

Etats-Unis : peut-on menacer de mort son ex-femme sur Facebook ?

"A l'eau ou au resto" : c'est quoi ce défi Facebook ?

Ils recherchent "l'orgasme sensoriel" sur YouTube

Skype fait peau neuve sur iPhone