Séisme au Népal : Google et Facebook à la rescousse

  • A
  • A
Séisme au Népal : Google et Facebook à la rescousse
@ Capture d'écran
Partagez sur :

SECOURS 2.0 - Le réseau social et le moteur de recherche ont mis à disposition leurs outils dédiés à ce type d'événements.

Le bilan ne cesse de s'alourdir au Népal, après le séisme du week-end dernier qui faisait état, mardi, de plus de 5.000 victimes. De nombreuses personnes sont encore portées disparues et Google comme Facebook proposent leur aide en ligne pour venir à leur rescousse. Avec pour chacun, des rôles différents.

Google relance son "Google Person Finder". Déjà utilisé en 2010 pour le séisme qui avait ravagé Haïti, le "Google Person Finder" un site qui permet de rechercher une personne disparue. Une fois le nom de la personne entré sur ce portail, une liste apparaît, accompagnée d'une photo, d'une adresse et le statut de la personne. "Quelqu'un a indiqué que cette personne est en vie", ou bien "Quelqu'un recherche des informations au sujet de cette personne". Différentes options s'offrent aux proches, comme la possibilité de recevoir un e-mail lorsque de nouvelles informations sont disponibles. Enfin, pour les personnes ne disposant pas d'une connexion Internet, la fonctionnalité existe également par SMS. Mardi, Google Person Finder affichait les fiches de 6.900 personnes concernées par la catastrophe au Népal.

Facebook veut vous rassurer. Pour le réseau social au 1,35 milliard d'inscrits, l'outil "Contrôle d'absence de danger" permet d'indiquer, lorsqu'on est prêt d'une zone en danger, qu'on est en sécurité. Une notification est envoyée automatiquement sur le téléphone des personnes proches du séisme, afin qu'elles rassurent leurs proches sur leur situation. Et si cette personne ne peut avoir accès à Internet, ses amis peuvent informer, en son nom, ses autres contacts Facebook qu'elle est hors de danger. Encore faut-il disposer d'une connexion Internet.

28.04 1280x640 Facebook Safety Check

>> LIRE AUSSI - INTERACTIF - Népal, un héritage culturel anéanti par le séisme

>> LIRE AUSSI - Séisme au Népal : certains Français miraculés

>> LIRE AUSSI - Séisme au Népal : plus de 5.000 morts, selon le dernier bilan

>> LIRE AUSSI - Séisme au Népal : les ONG face à l'urgence humanitaire