Sécurité : iOS, "le système le plus vulnérable"

  • A
  • A
Sécurité : iOS, "le système le plus vulnérable"
Android, BlackBerry, iOS : quel est le système d'exploitation à privilégier pour la sécurité de ses données ?@ MAXPPP
Partagez sur :

INTERVIEW - Nos smartphones sont-ils plus sûrs que les ordinateurs ? Trois questions à un spécialiste.

L’arrivée de Mega (et son système pas si sûr que ça), une cyberattaque d’envergure mondiale ou encore les faux emails EDF envoyés par des hackers : 2013 a débuté comme l'année de tous les dangers en matière de e-sécurité. Mais ce sont les smartphones qui constituent le vecteur le plus important de menaces. Laurent Heslault, directeur des stratégies de sécurité chez Norton évoque pour Europe1.fr les risques actuels et ceux à venir.

Laurent Heslault Norton

Quel est le système d'exploitation mobile le plus risqué ? C’est iOS : il y a eu des centaines de vulnérabilités sur le système d’Apple (pour iPhone et iPad) cette année. Mais comme le système est fermé, ça reste relativement robuste. Il faut bien comprendre que les OS mobiles ont été conçus très récemment avec une arrière-pensée sécurité que n’avaient pas les OS ”classiques”. Donc globalement et intrinsèquement, iOS et Android sont des systèmes plutôt résistants.

L’arrivée de BlackBerry 10, est-ce une "opportunité" pour les hackers ? Non, c’est un système fermé. Il y a très, très peu de vulnérabilité pour l’instant. Android n’est pas plus vulnérable qu’iOS, la vulnérabilité est au niveau du modèle, pas de l’OS. Le problème vient du grand nombre de boutiques d’applications mobiles alternatives. Il faut simplement se méfier des sites ou des applications qui permettent de télécharger d’autres applications, en dehors des boutiques officielles.

Quel est la principale menace sur un smartphone actuellement ? Aujourd’hui, le principal danger, c’est tout ce qui est SMS surtaxés. C’est amusant parce, quand on a commencé à fabriquer des téléphones portables, il y avait déjà des hackers qui prenaient, à distance, le contrôle du clavier pour composer des numéros surtaxés. Finalement, ça n'a pas beaucoup changé.

À LIRE AUSSI : Hacker Mega peut rapporter gros