Samsung teste la reconnaissance d'empreintes digitales

  • A
  • A
Samsung teste la reconnaissance d'empreintes digitales
Les vols de smartphones seront-ils bientôt inutiles ?@ MAXPPP
Partagez sur :

SÉCURITÉ - Le constructeur coréen réfléchirait à de nouvelles méthodes d'authentification pour ses smartphones.

L'INFO. Samsung testerait actuellement une nouvelle méthode d'authentification pour ses prochains smartphones. Selon le site spécialisé SamMobile, qui a pu mettre lundi la main sur une prochaine version du logiciel du Galaxy S3, la reconnaissance des empreintes digitales est une piste envisagée par le numéro un mondial du mobile.

Pour quoi faire ? Un lecteur d'empreintes digitales permettrait de renforcer la sécurité des smartphones. Par exemple, l'utilisateur et lui seul pourrait déverrouiller son mobile en plaçant le pouce ou l'index sur le bouton central, situé en bas de l'appareil. Cette technologie intéresserait également les banques pour valider certaines transactions effectuées depuis un mobile ou encore pour payer chez des commerçants équipés d'appareils adaptés.

Et c'est pour quand ? Samsung n'en serait qu'aux premiers tests du procédé. Le géant asiatique vient tout juste de commercialiser son nouveau smartphone phare, le Galaxy S4, dévoilé le 15 mars. Il y a donc peu de chances que cette invention intègre les terminaux de la marque cette année.

Apple également sur le coup. Un tel capteur est déjà dans les tuyaux de la marque à la pomme depuis plusieurs mois. La firme californienne avait déposé, en octobre dernier, un brevet dans lequel une technologie similaire était décrite : la zone de détection de l'empreinte tactile se situerait alors à droite du bouton central de l'iPhone. Rappelons que le successeur de l'iPhone 5 devrait être annoncé à l'automne, d'après les dires du PDG d'Apple Tim Cook.

bsolue, comme par exemple la biométrie : empreinte vocale, digitale ou reconnaissance faciale. Mais cela reste actuellement utilisé dans des cas extrêmement sophistiqués".

Qui peut en bénéficier ? Le dispositif est en cours de déploiement et actuellement, Twitter ne semble pas avoir activé la double authentification pour la France, la Suisse ni la Belgique. Cela devrait être le cas dans les semaines à venir.