Samsung Gear VR : un masque de réalité virtuelle, pour quoi faire ?

  • A
  • A
Samsung Gear VR : un masque de réalité virtuelle, pour quoi faire ?
@ Europe 1 / Johann Duriez-Mise
Partagez sur :

IFA 2014 - Le numéro un de la téléphonie a présenté son dernier accessoire, un masque qui plonge son utilisateur dans un écran à 360°.

L’INFO. Parmi les nouveautés annoncées par Samsung à l’occasion du salon high-tech IFA 2014, mercredi à Berlin, un appareil a particulièrement retenu l’attention des spectateurs : le Gear VR. Cet étrange masque, qui fonctionne grâce au Samsung Galaxy Note 4, permet à son utilisateur de s’immerger dans une image, une vidéo ou un jeu vidéo à 360°. Explications.



 Samsung Gear VR : un masque de réalité...par Europe1fr

Comment ça marche ? C’est un masque qui se met sur la tête et qui recouvre totalement les yeux de son utilisateur. À l’intérieur, deux lentilles donnent l’illusion d’un champ de vision à 360°. L’appareil est en réalité propulsé par le dernier smartphone géant de Samsung, le Galaxy Note 4, qui vient se loger sur la partie avant du masque. C’est ce smartphone qui permet au Gear VR de se différencier du primer appareil du genre, l’Oculus VR, une start-up rachetée par Facebook en mars dernier pour deux milliards de dollars (1,5 milliard d’euros).

>> LIRE AUSSI - Galaxy Note Edge, le premier smartphone à écran “débordant”

À quoi ça sert ? Trois utilisations principales découlent du Gear VR. On peut regarder des vidéos en se plongeant totalement dans l’univers de la séquence et on peut également effectuer des visites virtuelles de lieux (musées, lieux insolites ou même des villes entières). Mais c’est surtout avec le jeu vidéo que la réalité virtuelle prend tout son sens. Dans un jeu d’aventure, le héros pourra ainsi voir ce qu’il se passe tout autour de lui et vivre une expérience 100% immersion. Lorsque l’utilisateur lèvera la tête, il verra le ciel, vers le bas il verra ses pieds, vers la gauche il verra le décors sur la gauche et idem sur la droite.

Une date de sortie et un prix encore inconnus. Si la prouesse technique est à souligner, il s’agit encore davantage d’un concept que d’un réel produit proche de la commercialisation. Car très peu d’applications et de contenus sont pour le moment compatibles avec cette technologie, même si cela devrait s’accélérer dans les mois à venir. Surtout, aucune date de sortie ni aucun prix n’ont encore été dévoilés par Samsung. Mais comme le Galaxy VR n’est pour le moment compatible qu’avec le Galaxy Note 4, qui devrait coûter autour de 800 euros, il faut s’attendre à débourser plus de 1.000 euros pour profiter de l’expérience du nouveau jouet de Samsung.