Mort de Ralph Baer, l'inventeur des consoles de jeux vidéo

  • A
  • A
Mort de Ralph Baer, l'inventeur des consoles de jeux vidéo
@ @bitte8bit / Flickr
Partagez sur :

Cet Allemand exilé aux États-Unis a inventé la première console de jeux qui se branchait sur une TV en 1972.

C’est un jour noir pour tous les amateurs de jeux vidéo : Ralph Baer, inventeur de la première console de jeux à brancher sur un téléviseur et considéré comme le papa du jeu vidéo, est mort samedi à l’âge de 92 ans, annonce le site Gamasutra. Exilé aux États-Unis pour fuir le régime nazi, cet Allemand a également inventé “Simon”, un jeu de mémoire qui a fait le tour du monde.

Première console sur une TV. Né en 1922 en Allemagne, Ralph Baer quitte son pays en 1938 et s’installe aux États-Unis. Il prend des cours par correspondance pour réparer des radios et se voit affecté au renseignement militaire puis envoyé en Europe. Après la guerre, il travaille pour un fabricant de téléviseurs et c’est en 1966 qu’il a l’idée, pour la première fois, d’un jeu sur une télévision.



Pas de son et sur batterie. À la tête d'une entreprise de quatre à cinq cents personnes, il demande à deux employés de travailler sur ce projet, en secret : “personne n’avait besoin de savoir”, raconte le magazine Gamasutra. Ses supérieurs se montrent dubitatifs mais l’appareil prend rapidement forme. La Brown Box est une machine reliée à un téléviseur sur lequel on branche deux contrôleurs. Pas de son, la console fonctionne sur batterie mais propose de nombreux jeux qui sont, aujourd’hui encore, considérés comme des classiques : jeux de tirs, courses, jeux de sport, etc. Commercialisée par l’entreprise Magnavox en 1972 sous le nom d’Odyssey, la machine intègre près de 130.000 foyers américains lors de sa première année.



Doublé par Atari et Pong. Mais quelques mois plus tard, une société du nom d’Atari met en vente un produit similaire : Pong, un jeu de raquettes qui renvoie une balle, reprend le même principe qu’Odyssey. Baer et Magnavox attaquent alors Atari pour plagiat et remportent leur procès. Le début de plusieurs années de procès qui rapporteront au total plus de 100 millions de dollars (environ 72 millions d’euros), rapporte le New York Times.

150 inventions à son compteur. Outre Odyssey, Ralph Baer a breveté plus de 150 inventions, dont le pistolet virtuel pour tirer sur écran et Simon, un jeu de société électronique qui a fait le tour du monde. Le principe : “l’ordinateur” affiche une suite de couleurs sur les quatre touches de l’appareil, le joueur doit les reproduire dans l’ordre. Même à la retraite, Ralph Baer avait confié en 2008 : “je bricole toujours des trucs”.