Rachat de SFR : Bouygues maintient la pression

  • A
  • A
Rachat de SFR : Bouygues maintient la pression
Photo d'illustration.@ MAX PPP
Partagez sur :

TÉLÉCOMS - L'opérateur a tendu mardi une nouvelle perche à Vivendi... qui est en négociations exclusives avec Numericable.

Bouygues a tendu mardi une nouvelle perche à Vivendi en annonçant qu'il prolongeait du 8 au 25 avril la validité de son offre améliorée sur SFR, à quelques jours de l'expiration de la période de négociations exclusives entre le conglomérat et le prétendant rival Numericable.

Petit coup de pression. Le groupe de BTP et de construction, qui espère fusionner le deuxième opérateur mobile français avec sa filiale Bouygues Telecom, a également fait savoir qu'il proposait à Vivendi une indemnité de rupture de 500 millions d'euros en cas d'échec de son offre pour des raisons réglementaires. "Bouygues souhaite ainsi permettre à Vivendi de procéder de façon sereine et approfondie à l'examen de son offre et aux échanges que requiert une opération aussi importante", explique dans un communiqué le groupe dirigé par Martin Bouygues.

Altice pourrait augmenter son offre. Altice, maison-mère de Numericable, réflechit maintenant de son côté à augmenter la partie en numéraire de son offre pour se mettre au même niveau que l'offre de Bouygues alors que se réunit vendredi le conseil de surveillance de Vivendi, a indiqué à Reuters une source proche du dossier.

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460_scalewidth_460

ZOOM - Vivendi peut-il vraiment résister à Bouygues ?

ACTU - Rachat de SFR : la surenchère de Bouygues

ECONOMIE - Rachat de SFR : "Vivendi a choisi Numéricable"

FACT-CHECKING - Ce que reproche Montebourg à Numéricable

HIGH-TECH - Rachat de SFR : "situation risquée" pour les consommateurs