Quand la NSA infiltre World of Warcraft

  • A
  • A
Quand la NSA infiltre World of Warcraft
@ REUTERS
Partagez sur :

D'après des documents fournis par Edward Snowden, la NSA aurait infiltré les jeux vidéos en ligne.

La NSA ne recule devant rien pour traquer les terroristes. L'agence de renseignement américaine, déjà accusée d'espionner les conversations téléphoniques et les e-mails, aurait même étendu sa surveillance globale aux jeux vidéos en ligne, selon des documents datant de 2008 fournis au Guardian, au New York Times et au site Pro Publica par Edward Snowden. Des agents auraient été déployés dans ces univers virtuels, comme les jeux World of Warcraft et Second Life, tentant même d'y recruter des informateurs.

On apprend dans ce document que les jeux sont "une opportunité". Un message visiblement entendu, puisque, selon le quotidien britannique, il y aurait eu à une époque tellement d'agents infiltrés dans ces jeux qu'un groupe aurait été chargé de faire en sorte qu'ils ne s'espionnent pas mutuellement sans le savoir. Pour la NSA, les jeux permettent d'approcher des cibles, d'obtenir des informations ou des communications entre personnes.

L'éditeur du jeu World of Warcraft, Blizzard Entertainment, a indiqué ne pas être au courant d'une telle surveillance et n'avoir jamais été contacté par la NSA. L'agence, de son côté, n'a pas fait de commentaire.

sur le même sujet

EN FRANCE - Espionnage : une "dérive sans précédent"

WEB - Le surf porno des djihadistes espionné

LE CHIFFRE - La NSA aurait implanté 50.000 malwares dans le monde