Pourquoi Free pourrait lancer son smartphone maison

  • A
  • A
Pourquoi Free pourrait lancer son smartphone maison
@ REUTERS
Partagez sur :

TÉLÉPHONIE - Le quatrième opérateur mobile réfléchirait à lancer un modèle maison proposant des services personnalisés. Loin d'être une révolution.

C'est une rumeur qui circule depuis plusieurs années, avant même que Free ne devienne opérateur mobile. Le trublion du web et des télécoms serait en train de plancher sur un "Freephone", un smartphone maison intégrant des services dédiés, a affirmé mercredi Le Figaro. Un appareil qui ne serait pas vraiment une nouveauté, les trois autres opérateurs proposant déjà leurs propres terminaux. Explications.

>> LIRE AUSSI - Free premier sur la 4G ? Pas tout à fait…

> À quoi ressemblerait un "Freephone" ? Selon toute vraisemblance, il ne s'agira pas d'un clône de l'iPhone 6 ou d'un Samsung Galaxy S5 par exemple. L'entreprise de Xavier Niel se dirigerait plutôt vers un modèle "entrée ou moyenne gamme", imagine Mathieu Drida, PDG du portail MeilleurMobile. Un modèle qui pourrait donc être commercialisé à moins de 300 euros sans abonnement. Pour se démarquer, Free ne miserait pas sur le design ou des caractéristiques techniques hors norme, mais pourrait "intégrer des services Free, comme un abonnement de vidéos à la demande (VOD) ou des jeux vidéo", s'avance Mathieu Drida.

> À quoi ça servirait ? L'objectif n'est en aucun cas d'aller sur les terres d'Apple, Samsung et autres Archos. Free veut s'adresser à ses abonnés en leur proposant le dernier chaînon manquant de leur stratégie mobile : vendre un forfait, un réseau mobile, services et maintenant l'appareil maison pour en profiter. "C'est complètement cohérent par rapport à leur modèle", explique le spécialiste. "Free fabrique déjà la Freebox, dont il maîtrise la partie logicielle ainsi que la partie matérielle, vend les forfaits Internet qui fonctionnent sur son propre réseau. L'idée est d'adopter le même modèle pour la partie mobile", confie ce spécialiste.

>> LIRE AUSSI - Bouygues Telecom vs Free, la concurrence vire au procès

> Pourquoi ce n'est pas nouveau. Un smartphone conçu par un constructeur tiers, mais sur lequel apparaît le logo d'un opérateur et intégrant des services de celui-ci ? Il en existe depuis plusieurs années. Orange commercialise actuellement quatre modèles sans marque mais avec le logo orange : trois smartphones et un téléphone basique, vendus entre 35 et 193 euros nus ou bien à partir d'un euro avec abonnement. Y sont installées des applications maison, comme "TV d'Orange", "Gestes d'Orange", "Cloud Orange" ou encore "Deezer". Même chose chez Bouygues Telecom avec l'"Ultym 5.2", modèle entrée de gamme sous Android conçu par le Chinois Huawei mais affichant un logo de l'opérateur. On y retrouve directement installées des applications pour accéder à l'espace client Bouygues Telecom, au portail maison "Jeux" ainsi que "Bouygues TV", ou encore pour regarder la télévision sur son smartphone. Le tout pour 99 euros sans abonnement. Idem chez SFR avec la gamme "Star Edition", dotée de plusieurs applications de l'opérateur au logo rouge.