Porno : Google bloque les recherches pédophiles

  • A
  • A
Porno : Google bloque les recherches pédophiles
@ REUTERS
Partagez sur :

Le moteur de recherche a mis au point une technologie pour repérer et supprimer les vidéos pédopornographiques.

L'INFO. Le 22 juillet dernier, dans un discours particulièrement musclé, le Premier ministre britannique David Cameron demandait aux géants d'Internet d'intensifier leurs efforts en matière de lutte contre la pédopornographie, affirmant qu'il était "de leur devoir moral d'agir sur cette question". En réponse à cette requête, Google a présenté, lundi via une tribune de son patron Eric Schmidt dans le quotidien anglais Daily Mail, son plan de mesures contre cette menace en ligne. Outre une technologie de repérage de certaines vidéos de ce type, le géant californien a modifié les résultats de ses recherches afin de "s'attaquer au problème". Europe1.fr vous détaille un plan déjà mis en place au Royaume-Uni qui devrait prochainement s'étendre dans d'autres pays.

100.000 termes traqués. Grâce à une équipe dédiée de 200 personnes, l'algorithme du moteur de recherche de Google a récemment été modifié pour détecter la bagatelle de 100.000 mots pouvant potentiellement être liés à de la pédopornographie. "Comme l’a déclaré David Cameron cet été, il est toujours possible de faire plus", a insisté lundi Eric Schmidt, PDG de Google, dans le Daily Mail.

Identifier les vidéos sur YouTube. Autre outil majeur de la marque américaine exploité dans le cadre de cette traque : YouTube. Les ingénieurs du site ont mis au point "une nouvelle technologie" qui permettrait d'identifier plus facilement et plus précisément les vidéos pédopornographiques, avec pour objectif leur suppression. Encore en test, cette technologie ne devrait pas se cantonner à YouTube et Google espère la partager auprès d'autres sociétés ou organisations une fois celle-ci au point.

Des avertissements sur Google. C'était une demande expresse du premier ministre anglais David Cameron. "Nous affichons maintenant des avertissements en haut de nos résultats de recherche pour plus de 13.000 termes", a annoncé Eric Schmidt. Concrètement, dès qu'un internaute recherchera un ou plusieurs mots de cette liste (jusqu'ici inconnue), un message expliquant que "les abus sexuels sur mineurs sont illégaux" s'affichera. Une liste d'adresses et de contacts pour obtenir de l'aide sera également visible sur la même page.

C'est pour quand ? "Nous mettrons bientôt en place ces changements dans plus de 150 langues, de telle sorte que leur impact sera véritablement mondial" assure le numéro un de la firme de Mountain View. Eric Schmidt évoque un délai de six mois avant la mise en place complète de ces changements au Royaume-Uni. Pour les autres pays, aucune date n'a été précisée.

Les services secrets enrôlés contre la pédophilie sur internet. Londres et Washington vont recourir à leurs agences de surveillance des communications pour lutter contre la pédophilie sur le net, a annoncé lundi David Cameron à l'issue d'une réunion avec les géants Google et Microsoft. Le Premier ministre britannique, qui a fait de la lutte contre la pédopornographie une priorité, s'est félicité de l'annonce par le PDG de Google Eric Schmidt de la mise au point d'une nouvelle technologie permettant de bloquer 100.000 termes de recherche utilisés pour accéder à des contenus pédophiles.