Piratage de PlayStation Network : que s'est-il passé ?

  • A
  • A
Piratage de PlayStation Network : que s'est-il passé ?
@ AFP / Robyn Beck
Partagez sur :

Le système de jeu en ligne de Sony a subi une panne de plus de trois jours au lendemain de Noël. Europe 1 fait le point sur cette attaque.

Mauvaise surprise pour les nombreux joueurs qui ont reçu une console sous le sapin. Le 25 décembre dernier, les services en ligne des consoles PlayStation 4 et Xbox One ont subi une attaque en ligne qui a duré plusieurs jours. Un groupe de hackers a revendiqué cette cyberattaque qui n'est pas sans rappeler celle de 2011. 

Si les services en ligne Xbox ont été rétablis après une journée, la panne a été bien plus longue pour les détenteurs de PS3 et PS4. Il a fallu trois jours à Sony pour annoncer la fin des perturbations en ligne, alors que de nombreux joueurs n'ont pas pu se connecter au réseau au lendemain des fêtes de Noël.

>> LIRE AUSSI - Sony va diffuser The Interview pour Noël

Que s'est-il passé ? D'après les premiers éléments, il s'agirait d'une attaque Distributed denial of service (DDoS). Lors d'une telle cyberattaque DDoS, une multitude de requêtes est envoyée simultanément vers un service, un portail ou un serveur, depuis de multiples points du Net. L'intensité de ce "tir croisé" rend le service instable, ou pire, indisponible. C'est ce qui s'est passé dans ce cas précis.

Qui est derrière cette attaque ? Si Sony a laissé penser, dans un premier temps, que le piratage était en réalité dû à une trop grande affluence sur son réseau, un groupe de pirates a rapidement revendiqué l'attaque. Sous le pseudo Lizard Squad, un utilisateur de Twitter s'en est attribué la paternité. Le pseudo est le même que celui d'un groupe de hackers qui avait brièvement perturbé le réseau PlayStation Network le 8 décembre et menaçait de nouvelles attaques d'envergure ainsi que sur la Xbox Live à Noël. Mais l'authenticité du compte reste difficile à vérifier.

18.12 1280x640 The Interview Affiche

Un lien avec la diffusion de "The Interview" ? Ces problèmes sont apparus au lendemain de la décision de Sony et de Microsoft de diffuser sur PlayStation (à une date encore indéterminée) et sur Xbox Video "L'Interview qui tue!", comédie des studios Sony sur une tentative d'assassinat orchestrée par la CIA du dirigeant nord-coréen Kim Jong-Un. Il y a un mois, les studios Sony ont fait l'objet d'une attaque informatique massive que le FBI a attribuée après enquête à la Corée du Nord. Pyongyang, qui s'était ouvertement déclaré hostile à la sortie de ce film, a nié. Après avoir annulé dans un premier temps la sortie du film prévue le 25 décembre, Sony a fait volte-face et programmé sa sortie dans certaines salles de cinéma aux Etats-Unis le jour de Noël, et sur Internet dès le 24 décembre, y compris à partir des consoles Xbox et PlayStation.

>> LIRE AUSSI - Piratage de Sony : on refait le film

Souvenez-vous de 2011. Sony n'en est pas à ses premiers déboires sur le PlayStation Network. En 2011, un piratage d'envergure avait abouti au vol des données personnelles de plus de 77 millions d'utilisateurs. En tout, le PSN avait été indisponible durant plus de trois semaines. Dans le cas présent, aucune mention sur un éventuel vol de données n'a pour le moment été évoqué, que ce soit du côté de Sony ou Microsoft.