Facebook écarte l'hypothèse d'un piratage

  • A
  • A
Facebook écarte l'hypothèse d'un piratage
@ AFP / Karen Bleier
Partagez sur :

 LE COUP DE LA PANNE - Facebook et Instagram sont restés inaccessibles mardi matin, en raison d'un problème technique interne et non d'une attaque, comme un groupe le revendiquait.

Les internautes n'ont pas eu accès à Facebook ni à Instagram mardi matin, les deux réseaux sociaux ayant été bloqués entre 07h15 et 08h15, heure française. "Nous savons que de nombreuses personnes peinent actuellement à accéder à Facebook et Instagram. Nous travaillons à un retour à la normale aussi rapidement que possible", avait indiqué dans la foulée l'entreprise, précisant qu'il s'agissait d'un problème technique interne. Et non d'une attaque, comme l'a revendiqué un groupe de hackers.

Facebook dément avoir été victime de piratage. Facebook a tardé à donner une explication à cette panne, laissant libre champ à une revendication par des hackers. Ce groupe de pirates baptisé "Lizard Squad" a affirmé mardi matin en être à l'origine.

Mais quelques minutes plus tard, le réseau social niait avoir été victime d'une attaque. "Ce n'est en rien le résultat d'une attaque venant de tiers mais cela est arrivé après que nous ayons effectué une modification qui a affecté notre système de configuration", a commenté un porte-parole de Facebook, précisant que tout était revenu à la normale. Le nom du collectif de pirates informatiques a récemment été associé à d'autres cyberattaques, contre le serveur Xbox Live de Microsoft et le PlayStation Network de Sony en décembre dernier notamment.

>> LIRE AUSSI - Facebook va bientôt lancer sa version professionnelle