ON A TESTE - InFamous Second Son sur PS4

  • A
  • A
ON A TESTE -  InFamous Second Son sur PS4
Partagez sur :

JEUX VIDÉO - Ce premier blockbuster de la PS4 met en scène un super-héros au cœur d'une superproduction. Verdict.

TOUT COMME AU CINÉMA - Si la PS4 est bien partie en termes de ventes (5,3 millions d'exemplaires depuis novembre dernier), il manque encore à la console dernière génération de Sony un blockbuster vidéoludique. Ce jeu, ce pourrait être InFamous Second Son, une exclusivité PS4 lancée vendredi. Superpouvoirs, décors de cinéma, scénario ultra-classique : voilà un titre aux allures de blockbuster. Un gros carton en vue ?





























Get Adobe Flash player


Un jeu beau à couper le souffle… La première qualité d'InFamous Second Son ? La qualité de ses graphismes. La première scène au bord de la mer, au soleil couchant, révèle enfin le pas franchi avec la "Next Gen", cette nouvelle génération de consoles surpuissantes que constituent la Xbox One ou, ici, la PS4. La modélisation de l'eau et ses mouvements, jusque dans les gouttes de pluies sont autant de détails bluffants de réalisme. Tous les graphismes autour du feu - le héros en fait régulièrement usage - sont également de toute beauté, poussant le souci du détail à un point jusqu'ici jamais atteint sur consoles. C'est beau et le joueur, transformé en spectateur, en prend plein les yeux.

21.03 930x400 InFamous Jeux Vidéo

…mais un scénario un peu faible. Passé la première impression positive, l'enthousiasme retombe rapidement lorsque le joueur découvre le scénario. Bien des éditeurs se sont cassés les dents à tenter d'inculquer à leur jeu une trame scénaristique digne d'un long-métrage. C'est le cas du studio Sucker Punch, aux manettes d'InFamous, qui n'est pas parvenu à le hisser au niveau d'un chef d'œuvre hollywoodien. Voici l'histoire : Delsin est un jeune homme d'une trentaine d'années un peu paumé qui ne sait pas encore quoi faire de ses dix doigts. Sept ans après l'apparition d'individus dotés de pouvoirs surhumains, notre héros se retrouve à son tour muni de quelques atouts qui vont lui être bien utiles : lancer des boules de feu, traverser certains murs ou encore effectuer des sauts de plusieurs dizaines de mètres de haut. Pour quoi faire ? Sauver le monde (si vous choisissez le bon rôle) ou contribuer à sa chute (et enfiler la casquette du méchant). Si le dernier titre phare de Sony se joue, pour la première fois dans l'histoire de la série, dans un monde ouvert (pour avancer dans l'histoire, il est possible de choisir la direction que l'on veut donner à son personnage), la progression reste très linéaire et l'action souvent répétitive.

21.03 930x400 InFamous Jeux Vidéo

>> On y joue ou on n'y joue pas ? Notre avis est partagé : d'un côté InFamous Second Son est bien la première véritable claque graphique que l'on attendait depuis le lancement de la console de Sony et il faut bien reconnaître que diriger le héros Delsin et ses superpouvoirs est assez jouissif. Mais la linéarité de la progression, la faiblesse du scénario et la courte durée de vie de jeu empêche le titre développé par Sucker Punch d'entrer dans le Panthéon des meilleurs jeux de l'histoire vidéoludique. À 70 euros l'exemplaire, les joueurs aiment en avoir pour leur argent. Malheureusement pour InFamous Second Son, ce n'est pas le cas.

21.03 930x400 InFamous Jeux Vidéo
sur le même sujet, sujet,

FUTUR - Morpheus, un casque pour s'immerger dans les jeux vidéo

DISTINCTION - avid Cage, premier créateur français de jeux vidéo décoré

VIDÉO - On a testé le jeu futuriste Titanfall

VENDUS - Xbox One : Microsoft a payé des "YouTubers"