Non, Ikea n'est pas derrière un faux site porno parodique

  • A
  • A
Non, Ikea n'est pas derrière un faux site porno parodique
Police des textes, fond noir, couleur rose... Tous les éléments d'un célèbre site porno sont repris. Sauf que celui-ci fait la promotion des lits Ikea...@ Capture d'écran
Partagez sur :

INSOLITE - Quand une agence veut faire sa promotion, elle lance un site porno parodique affichant des lits Ikea.

L'INFO. Ikea, ses meubles aux noms improbables, ses magasins en forme de labyrinthes et… son site pornographique. Un site parodie un célèbre portail de vidéos porno pour la promotion de sa gamme de lit de la marque suédoise, nommée Malm. Une initiative d'une agence de publicité qui n'est pas vraiment du goût d'Ikea, qui tarde cependant à contrer cette atteinte à son image.

"Jumeaux blonds Malms". En tapant HotMalm.com dans son navigateur Internet, après avoir garanti sur l'honneur être majeur, on tombe sur un site au fond noir affichant des vignettes miniatures au cadre rose et sensées représenter des vidéos montrant des lits. L'agence de communication Droga5, à l'origine de cette initiative selon le site spécialisé AdWeek, a joué le jeu jusqu'aux titres des photos de lits : "Un grand et beau Malm se déshabille dehors", "Corgi préfère être sur le dessus" ou encore "Regardez cette chatte sur ce Malm sexy". Autant de références pornographiques, toutes en anglais, au site parodié. Et lorsque que l'internaute clique sur une vignette, en lieu et place d'une vidéo apparaît la page d'une fiche technique d'une lit Malm, sur le site officiel Ikea.

11.07 930x620 HotMalm Ikea

© Capture d'écran

Un pari dangereux ? Aucune mention à la marque de meubles sur le site HotMalm, pas de référence au site parodique sur la page officielle de l'enseigne bleue et jaune… Malgré les apparences, on pourrait penser qu'Ikea est de mèche avec l'agence qui a imaginé cette promotion. Lancé lundi par l'agence Droga5, le site est toujours en ligne, ce qui laisse à penser que la firme suédoise ne paraît pas choquée par le portail parodique. Pourtant, une porte-parole d'Ikea a confié à Europe1.fr qu'elle n'était absolument pas à l'origine de la parodie : "on dément totalement et fermement être à l'origine de ce site, une rumeur qui porte atteinte à l'image d'Ikea". Lorsqu'on demande à la marque pourquoi la page est toujours accessible quatre jours après sa mise en ligne, la porte-parole répond, embarrassée qu'il s'agit d'une "question technique compliquée". De son côté, l'agence Droga5 n'a pas communiqué. Mais nul doute que de ce côté, le coup de pub est réussit.