New York : les cabines téléphoniques recyclées en spots WiFi

  • A
  • A
New York : les cabines téléphoniques recyclées en spots WiFi
Une cabine téléphonique à New York.@ REUTERS
Partagez sur :

TOUS CONNECTÉS - La métropole américaine va offrir l'accès à Internet gratuitement via 7.000 points d'accès.

L'INFO. Le maire de New York Bill De Blasio a lancé la semaine dernière un appel d'offres pour transformer 7.000 cabines téléphoniques de la ville en point d'accès WiFi. Mais pas seulement, puisque ces reliques d'une technologie dépassée par les smartphones pourront également permettre de recharger les appareils mobiles ou d'envoyer des SMS. Explication.

Quelles conditions d'utilisation ? Le signal WiFi de chaque appareil devra porter sur un rayon de 25 mètres, mais chaque connexion sera accompagnée de publicités visant les habitants de New York. Les bornes seront également être équipées d'écrans tactiles permettant d'afficher des informations d'utilité publique ainsi que des publicités. À terme, la ville entend générer 12,6 millions d'euros auprès des 10.000 points d'accès répartis dans cinq districts de la Grosse Pomme.

Pas totalement démantelées. Ces cabines ne devraient pas être réduites au silence puisque Bill De Blasio a expliqué qu'elles resteraient fonctionnelles : de brèves communications locales pourront être passées gratuitement en cas d'urgence.

Et en France ? Au 1er janvier, Orange disposait de 95.750 cabines dont 34.600 sur la voie publique et 31.150 en site privé fréquenté par le public (gares, aéroports, autoroutes, galeries marchandes, hôtels, cafés, etc.).

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460

Apple : 7 brevets qui vous changeront la vie

iPhone : iOS 7.1 à son tour pointé du doigt

Bientôt du streaming vidéo gratuit à bord des avions

"Moi maire, je mettrai le WiFi gratuit"