Musique, vidéo, publicité : quel avenir pour Twitter ?

  • A
  • A
Musique, vidéo, publicité : quel avenir pour Twitter ?
@ Reuters
Partagez sur :

Le réseau social est en train de diversifier ses activités. Pour enfin devenir rentable ?

Une application musicale, un service de vidéos et la multiplication de tweets sponsorisés. Voici les trois axes du développement économique de Twitter depuis le début de l'année. Objectif pour le réseau social aux 200 millions d'utilisateurs : transformer le service en entreprise (enfin)  rentable. Tour d'horizon.

Deux nouveautés :

> La musique est un des sujets les plus discutés sur Twitter : preuve en est, les chanteurs Justin Bieber (37 millions d'abonnés) et Lady Gaga (36 millions) sont les deux utilisateurs comptant le plus de "followers", c'est-à-dire de personnes qui suivent et partagent leurs messages sur Twitter. Le réseau social souhaiterait donc capitaliser sur cette audience et miserait pour cela sur Twitter Music, une application gratuite lancée le 18 avril. Disponible sur iPhone et iPad, pour le moment uniquement aux États-Unis, Canada, Irlande, Angleterre, Australie et Nouvelle-Zélande, elle suggère des morceaux personnalisés selon les artistes suivis sur Twitter.

18.04 930x620 Application Twitter Music iPhone

© Europe1.fr

> À LIRE AUSSI : Twitter Music entre en piste

> La vidéo est l'autre format sur lequel plancherait Twitter. Actuellement, la marque la plus suivie sur le réseau est YouTube, la chaîne de vidéos en ligne de Google aux 26 millions d'abonnés. D'après Bloomberg, le réseau social serait en discussions avancées avec deux groupes de chaînes télévisées américaines (Viacom et NBC) pour intégrer des vidéos au sein de ses messages virtuels de moins de 140 caractères. Après avoir lancé sa propre application de vidéos courtes, Vine, c'est donc vers la télévision que se tournerait désormais l'entreprise créée par Jack Dorsey en 2006.



Conserver le "gratuit" à tout prix. Pas question de faire payer les utilisateurs de Twitter. "Une fois qu'un service est gratuit, c'est quasiment impossible de le rendre payant : les utilisateurs fuiraient", précise à Europe1.fr Leslie Griffe De Malval, analyste pour Four Points Investissements, qui gère les actions de l’industrie mondiale des technologies de l’information.

Des tweets sponsorisés mieux ciblés. Le réseau social a donc introduit un nouveau moyen de cibler les usagers en fonction des mots-clés présents dans les tweets publiés. Un exemple : si un utilisateur tweete "Envie d'un bon cocktail !", un bar ou un café situé à proximité géographique pourrait envoyer un tweet suggérant son "excellent cocktail maison". Faut-il s'attendre alors à voir plus de publicité sur Twitter ? Non, assure le réseau social : il n'affichera pas plus de tweets sponsorisés qu'avant et il sera possible de les faire disparaitre si celui-ci les juge inappropriés.

Des pubs vidéos au coeur des tweets ? Enfin, Twitter songerait à autoriser la diffusion de publicités sous forme de vidéos à l'intérieur des tweets, d'après Bloomberg. "Pour monétiser leur audience, il faudra que les futures fonctionnalités de Twitter intègrent directement de la publicité. Le site va devoir passer des partenariats avec des fournisseurs de contenus : les maisons de disques ou les chaînes de TV", avance Leslie Griffe de Malval.

Estimé à 9 milliards. En janvier dernier, Twitter était évalué, par des analystes financiers, à 9 milliards de dollars (environ 7 milliards d'euros). D'après le cabinet Greencrest, le chiffre d'affaire de Twitter était de 295 millions de dollars (environ 220 millions d'euros) en 2012. Il pourrait atteindre 605 millions de dollars (environ 450 millions d'euros) en 2013 et 1 milliard de dollars (environ 750 millions d'euros) l'an prochain.

19.04 930x620 Facebook Bourse

Ne pas refaire les erreurs de Facebook.Une entrée en Bourse a été évoquée par la presse économique américaine pour 2014. Mais il faudra éviter de réitérer les erreurs de Facebook. "Les analystes avaient surestimé la valorisation de Facebook avant son introduction en Bourse, ce qui explique en partie la chute du cours de son action dans les semaines suivantes", expliquait Fabrice Pelosi, chargé du marketing en ligne pour la banque Saxo Banque, à Europe1.fr en janvier. "La situation peut être différente pour Twitter. Le flop de l'introduction de Facebook était en grande partie lié à la valorisation excessive pour la première cotation", pour Fabrice Pelosi.

> À LIRE : Twitter vaut-il vraiment 9 milliards ?

Combien coûte un tweet sponsorisé ? Twitter ne communique pas sur ce type d'informations, notamment parce que ce prix varie selon un grand nombre de facteurs : le pays, la marque, le produit ou encore le nombre de retours souhaités. D'après Matthieu Chereau, cofondateur et PDG de Tigerlily - société qui accompagne les marques sur les réseaux sociaux, "le ticket moyen est d'environ 10.000 euros le message sponsorisé en France. Mais il est moins élevé aux États-Unis car le pays compte plus d'utilisateurs et il est donc plus difficile de cibler la publicité".