Minecraft, success-story d’un jeu à 2 milliards de dollars

  • A
  • A
Minecraft, success-story d’un jeu à 2 milliards de dollars
Partagez sur :

JEUX VIDÉO - Microsoft va racheter Mojang, développeur suédois à l’origine d’un petit jeu au grand succès.

L’INFO. Connaissez-vous la dernière acquisition de Microsoft, un rachat à 2,5 milliards de dollars (environ 2 milliards d’euros) ? Le géant américain du logiciel a annoncé lundi avoir racheté Mojang, éditeur suédois dont le jeu principal, Minecraft, a déjà séduit près de 100 millions de joueurs. Si le trio de fondateurs quitte le navire, le reste des salariés devrait rester Microsoft ne compte pas bouleverser le jeu en question. Retour sur une success-story.



C’est quoi Minecraft ? Le principe est simple : dans un univers ouvert, il s’agit de manipuler des gros blocs carrés, en trois dimensions, afin de construire, transformer ou encore détruire les éléments mis à disposition. Minecraft est à la fois un jeu de construction et d’aventure, où l’imagination du joueur est mise à contribution. Par exemple, deux morceaux de bois combinés à un cube de bois permettent d’obtenir une pelle. Avec du charbon, de la viande et du feu, vous obtenez du mouton cuit. Les possibilités sont quasiment illimitées et c’est, entre autres, ce qui a fait le succès de Minecraft.



Un succès sur ordinateur…puis sur consoles. Lancé en 2009 dans sa version de test (bêta), Minecraft a officiellement vu le jour en novembre 2011 sur ordinateur pour 20 euros. Le succès est immédiat puisque le titre passe la barre des 10 millions d’exemplaires écoulés en quelques semaines seulement. Mais pour répondre au nombre grandissant de détenteurs de smartphones, le jeu va s’adapter aux écrans tactiles. C’est ainsi qu’est né Minecraft Pocket Edition, un jeu vendu 6 euros sur iPhone et Android. Sur iPhone, le jeu était, lundi en tête des applications payantes les plus téléchargées et figurait également dans le classement des applications les plus rentables de la boutique Apple. Mais pas sûr que Microsoft laisse sa dernière acquisition disponible chez un concurrent direct.

La réussite d’un homme (presque) seul. À l’origine de Minecraft se trouve un homme : c’est Markus Persson, surnommé “Notch” qui a eu l’idée de ce jeu. “Notch était au bon endroit au bon moment, avec le bon produit : un jeu profondément anti-commercial qui met l’accent sur la création, la communauté et l’ingéniosité”, constatait dès 2011 le portail spécialisé TechCrunch. Notch n’est pas un rêveur, de ceux qui cherchent à réaliser le jeu parfait, il préfère s’adresser au plus grand nombre : “Si vous faites un jeu vraiment bon et qu’il est relativement unique, vous pourrez avoir beaucoup de clients potentiels”. Mais dans un premier temps, l’homme qui a imaginé Minecraft ne veut pas entendre parler de rachat. C’est ainsi qu’il tweetait, il y a près de deux ans maintenant : “Quoi qu’il en soit, mon prix est de deux milliards de dollars. Donnez-moi deux milliards de dollars et je lâcherait le truc”, publiait-il probablement au second degré. Il a depuis visiblement changé d’avis, moyennant un chèque de...2,5 milliards de dollars, soit environ 2 milliards d’euros.

Bye-bye Minecraft. Mais pour Notch, Minecraft relève déjà de l’histoire ancienne. Le trio qui occupe la tête du studio Mojang a en effet annoncé dans la foulée du rachat qu’il quittait ses fonctions. Dans une note, Notch précise vouloir se consacrer à des “projets personnels”. Le développeur “ne veut pas prendre la responsabilité d’une si grosse société”, en référence au prix important de l’acquisition. Mais il reste optimiste quant à l’avenir de la franchise : “Nous sommes confiants quant à la capacité de Minecraft à évoluer dans le très bon sens”, explique-t-il sur son site.