CES 2015 : LG (re)fait le pari du smartphone incurvé

  • A
  • A
CES 2015 : LG (re)fait le pari du smartphone incurvé
Partagez sur :

CES 2015 - Le G Flex 2 n’a pas pour vocation de se plier, mais il résistera mieux aux chocs et offre un plus grand confort pour les appels.

Le smartphone incurvé de LG, le G Flex s’est offert un successeur lundi, à l’occasion du salon de l’électronique Consumer Electronic Show (CES) de Las Vegas. Le téléphone n’est pas vraiment flexible, contrairement à ce que son nom indique, mais il est courbé afin d’offrir un meilleur confort d’utilisation et une plus grande résistance aux chocs.

>> LIRE AUSSI - CES : la French Tech en force à Las Vegas

À quoi ça sert ? On pensait que LG avait voulu faire démonstration de sa capacité à innover avec son premier G Flex, mais ce deuxième modèle prouve que le géant coréen mise beaucoup sur ce porte-étendard. Comme pour la première mouture, le G Flex 2 propose donc un écran incurvé pour un meilleur confort lors des conversations audio : le constructeur asiatique affirme que les bruits extérieurs sont ainsi atténués en appel. Autre atout : lors d’une chute, l’écran est moins exposé aux chocs grâce à cette courbe.

Des caractéristiques haut de gamme. Si le smartphone est monté en gamme,  sa taille a été revue à la baisse : 5,5 pouces (14 centimètres) contre 6 pouces (15,2 centimètres). Bonne nouvelle cependant, l’affichage passe à la haute définition, soit 1.980 x 1.080 pixels) Côté caractéristiques techniques, il est propulsé par un processeur dernière génération et donc plus puissant (Snapdragon 810). Le capteur photo est celui qui équipe déjà le LG G3, avec 13 Mégapixels et un autofocus Laser ultra-rapide. Enfin, il sera équipé de la dernière version d’Android, Lollipop (5.0).

Disponible autour de 600 euros dès le mois de mars. Que les amateurs de smartphones originaux se rassurent, il ne faudra pas attendre six mois avant de s’offrir ce concentré de technologies : le LG G Flex 2 sera disponible dès le mois de mars en France pour un prix avoisinant les 600 euros sans abonnement.