Les smartphones géants vont-ils avoir la peau des tablettes ?

  • A
  • A
Les smartphones géants vont-ils avoir la peau des tablettes ?
@ MAXPPP
Partagez sur :

ALLO - La croissance des ventes de tablettes tourne au ralenti tandis que les smartphones à écrans géants se vendent comme des petits pains. Un hasard ?

Quatre ans après le premier iPad, Apple s’apprête à lancer, jeudi, son septième modèle d’iPad. L’iPad Air deuxième du nom serait plus fin, plus puissant et doté du lecteur d’empreinte digitale qui équipe également les smartphones Apple depuis 2013. Pourtant, la marque californienne, comme ses concurrents, vend moins d’iPad cette année que les années précédentes. Pendant ce temps, les smartphones adoptent des écrans de plus en plus grand. Faut-il y voir une évolution des usages et donc du marché ?

>> LIRE AUSSI - Voici à quoi va ressembler l'iPad Air 2

>> Oui, car il y a moins de nouveaux utilisateurs. C’est une fatalité afférente à tout marché, et non spécifique à celui des tablettes : quelques années après l’apparition d’un nouveau segment, le taux d’équipement est arrivé à maturité. Résultat, “les nouveaux utilisateurs sont moins nombreux”, analyse pour Europe 1 Roberta Cozza, directrice de recherche chez Gartner. La ventes de tablettes est donc au ralentie, comme le montrent les chiffres : en 2014, la croissance de ce secteur est retombée à 14% d’après Gartner, contre 28% l’an passé. D’après l’institut, il faudra compter 83 millions de nouveaux utilisateurs de tablette en moins entre 2014 et 2015.

>> Oui, car la 4G a modifié les usages. C’est une des raisons du succès des smartphones géants (au moins 5 pouces soit 12,7 centimètres), parfois appelés “phablettes” (contraction de smartphone et tablette) : avec l’avènement de la 4G, le smartphone a accéléré sa transformation en appareil-roi pour visionner des contenus vidéos. L’Internet mobile haut débit permet en effet de regarder des vidéos en haute définition en streaming, de quoi inciter les utilisateurs à craquer pour un plus grand écran. C’est notamment ce qui a poussé Apple à lancer, plusieurs mois après la concurrence, deux smartphones plus grands, dont un doté d’un écran 5,5 pouces (soit 14 centimètres). “C’est surtout le marché asiatique qui apprécie le format phablette”, nous explique Roberta Cozza, de Gartner. Logique, quand on sait que la Chine, la Corée et le Japon ont toujours figuré parmi les pays dotés des connexions les plus rapides de la planète.

17.09 1280x640 iOS 8 iPhone 6 Apple

>> Non, car les tablettes continuent de (très bien) se vendre. L’affaire n’est pas perdue non plus pour les vendeurs de tablettes et les chiffres le prouvent. Gartner prévoit que 229 millions de tablettes seront vendues en 2014 et 272 millions en 2015. Les tablettes “mini” (autour de 7 pouces) vont notamment connaître un regain de forme d’ici la fin de l’année : “les acheteurs du premier iPad mini, notamment, vont probablement remplacer leur appareil dans les mois à venir”, analyse Roberta Cozza. De son côté, Android a connu sa plus forte croissance sur le marché des tablettes en 2013. Or, d’après Gartner, le cycle de remplacement des tablettes est légèrement supérieur à deux ans : en 2015, de nombreux détenteurs de tablettes Android devraient donc s’offrir un nouveau modèle. Bonne nouvelle pour les utilisateurs cependant, cette durée de vie devrait passer à trois ans d’ici 2018 assure le cabinet d’études.

>> LIRE AUSSI - Les nouveaux produits Apple sont-ils plus sécurisés ?

>> Non, car tout le monde n’adhère pas au format “phablette”. Si les smartphones géants sont désormais au catalogue de toutes les grandes marques, tous les usagers ne sont pas encore convaincus par ce format encombrant. Apple et Samsung proposent bien sur leurs phablettes un mode spécialement pensé pour les petites mains, mais cela ne suffira pas à convaincre ceux qui préfèrent un écran “normal”. Ce sont d’ailleurs les hommes qui se montrent les plus réfractaires à ces smartphones géants qui, parfois, ne rentrent même pas dans la poche de pantalon.