Les drones vont bientôt vous servir votre bière

  • A
  • A
Les drones vont bientôt vous servir votre bière
@ Capture d'écran
Partagez sur :

VIDÉO - À Singapour, un bar expérimente le service de certaines boissons et nourritures par des drones.

"Garçon, une bière et un drone svp !" À Singapour, on va bientôt pouvoir se faire servir par des drones dans certains bars-restaurants. C'est en effet la dernière trouvaille dégotée par la chaîne Timbré pour équiper ses établissements, en partenariat avec le constructeur robotique Infinium Robotics. Présentation.

>> LIRE AUSSI - Livraison par drones : Amazon devra attendre

Comment ça marche ? Il s'agit de drones à quatre pales, équipés d'un petit plateau rond sur la partie supérieure. C'est là que sont posés les plats ou boissons, transportés d'un point A à un point B. Mais il s'agit d'un type spécifique de drones puisqu'ils ne sont pas pilotés par un humain mais programmés pour effectuer des trajets préenregistrés. L'appareil est ainsi capable de transporter jusqu'à 2 kg de nourriture et dispose de capteurs pour éviter toute collision. Et pour ceux qui s'inquiéteraient du bruit fait par l'engin en vol, la question ne se pose pas puisqu'ils vont être utilisés dans des bars musicaux, notamment pendant des concerts en live.

> Anne Le Gall évoquait ce dispositif dans sa chronique innovation du 18 février :



Les serveurs bientôt au chômage ? Contrairement aux apparences, il n'est pas ici question de supprimer le métier de serveur : l'idée est justement de gagner du temps passé à transporter et débarrasser les tables pour mieux être à l'écoute des clients et de leurs désirs. Car ce ne sont pas les clients qui récupèrent leur commande directement sur les drones : des serveurs récupèrent les "livraisons" sur les drones atterrissant sur une base dédiée et se chargent de disposer les plats et boissons sur les tables des clients, contrairement à ce que montre la vidéo de démonstration ci-dessus. Chaque drone vaut autour de 20.000 euros et permettrait de faire gagner 25% de productivité pour chaque établissement équipé. En tout, une demi-douzaine de bars-restaurants devraient être équipés dans les mois à venir. Et prochainement en France ?