Les confessions du "découvreur" de l'iPhone 4

  • A
  • A
Les confessions du "découvreur" de l'iPhone 4
Brian Hogan était âgé de 21 ans à l'époque de sa découverte. Trois ans plus tard, il regrette d'avoir revendu ce prototype d'iPhone 4.@ Wired
Partagez sur :

Brian Hogan avait trouvé un prototype du smartphone dans un bar et l'avait revendu à un site spécialisé.

L'INFO. Avril 2010 : le site spécialisé Gizmodo explose ses records d'audience en publiant des photos inédites du futur iPhone 4. Le portail s'est procuré un prototype du quatrième smartphone d'Apple, un fait particulièrement rare alors que la marque à la pomme est réputée pour sa capacité à garder secrètes ses nouveautés. L'exemplaire de l'iPhone 4, qui s'avèrera véritable, a en réalité été trouvé par un jeune homme, Brian Hogan, dans un bar. Ce dernier s'est longuement confié sur cette (més)aventure, jeudi sur le site communautaire Reddit.

27.06 930x620 iPhone 4 Smartphone

© Gizmodo

Trois amis dans un bar. Alors âgé de 21 ans, Brian passe simplement la soirée dans un bar avec deux amis. Le barman annonce la fermeture, ses deux amis font un dernier passage aux toilettes. Un homme passablement ivre lui tend alors un smartphone qui semblait trainer sur le comptoir : "n'oublie pas ton téléphone!". Brian répond qu'il ne lui appartient pas, mais son interlocuteur lui demande de retrouver son propriétaire. Il empoche alors ce qui ressemble à un iPhone doté d'une protection, décidé à retrouver son propriétaire le lendemain matin.

5.000 dollars le prototype d'iPhone. À son réveil, il s'aperçoit que la résolution de l'écran est bien supérieure à celle du modèle de l'époque, le 3GS. Ce n'est qu'après avoir enlevé la coque de protection que le Californien découvre un iPhone inédit : les bords sont tranchés, le dos plat et deux codes barres sur le smartphone laissant penser qu'il s'agit d'un prototype. Il tente de convaincre Apple qu'il possède un prototype leur appartenant, sans succès. Brian décide alors de revendre l'iPhone 4 sur plusieurs sites Web avant que Gizmodo le contacte. Finalement, le site américain propose 5.000 dollars (environ 3.800 euros) pour racheter l'appareil et 3.000 dollars (environ 2.300 euros) supplémentaires si Apple confirme qu'il est véridique. Une deuxième somme que ne touchera jamais Brian.

Harcèlement, rupture sentimentale et avocats. Après la revente du prototype, la vie du protagoniste a tourné au cauchemar : des dizaines de chaînes de télévision ont campé devant sa porte pour tenter de l'interroger, suite à un message posté par sa petite amie sur Facebook évoquant le smartphone en question. Quelques semaines plus tard, ne parvenant à surmonter l'événement, les deux jeunes gens se sépareront. Attaqué par Apple en justice, Brian confie "en avoir eu pour bien plus que 5.000 dollars" en frais d'avocat.

27.06 930x620 Brian Hogan iPhone 4

Et maintenant ? Brian assure regretter son acte. S'il trouvait un téléphone dans un bar aujourd'hui ? "Je le donnerais au barman sans hésiter", assure-t-il. Et Gizmodo dans tout ça ? La police ne les a jamais inquiétés. "C'est mon pote et moi qui avons tout pris sur nous. De mon point de vue, Gizmodo s'est servi de moi", déplore Brian. Quant à l'employé qui avait égaré son prototype d'iPhone 4 dans le bar, Brian Hogan a confirmé qu'il avait été renvoyé par Apple suite à l'incident.

>> À LIRE AUSSI : Nouvelle "indiscrétion" sur l'iPhone 5S d'Apple