Les Box Internet sont-elles devenues des consoles de jeux ?

  • A
  • A
Les Box Internet sont-elles devenues des consoles de jeux ?
Partagez sur :

JEUX VIDÉO - Les fournisseurs d’accès proposent de se divertir directement depuis son boîtier Internet, à petit prix. Ça vaut le coup ?

L’INFO. Alors que le plus grand salon du jeu vidéo ouvre ses portes le 10 juin à Los Angeles, SFR a profité de la proximité de cet événement planétaire pour annoncer sa nouvelle offre de jeux via sa Box Internet. L’opérateur, qui vient d’être racheté par Numéricable, mise sur le nombre grandissant de joueurs en France pour attirer de nouveaux abonnés, comme le font depuis plusieurs mois Bouygues Telecom, Orange et Free. Avec des catalogues riches de plusieurs centaines de jeux, parfois même des titres venus des PS3 et autres Xbox 360, peut-on désormais considérer nos Box Internet comme de véritables consoles de jeux ? Europe 1  a comparé les différentes offres.

Le jeu vidéo de plus en plus familial. Les chiffres du jeu vidéo en France ont de quoi donner le tournis : 3 milliards d’euros de chiffre d’affaires en 2013, pour 31 millions de joueurs dans l’Hexagone. Et d’après une étude réalisée par le Syndicat national du jeu vidéo, 65% des parents ont joué l’an passé en compagnie de leurs enfants. Avec 25,2 millions d’abonnements haut débit et très haut débit en France au premier trimestre 2014, les opérateurs veulent miser sur ce parc de Box Internet pour convertir davantage de foyers aux jeux vidéo, sans les contraindre à acquérir une console souvent coûteuse.

Qui a le meilleur catalogue de jeux ? Difficile de comparer les catalogues de jeux des Box avec ceux des consoles nouvelles générations (PS4, Xbox One et Wii U). Côté chiffres, SFR comme Orange annoncent 175 jeux disponibles, Free 75 jeux et Bouygues Telecom en propose 50. Cela va du simple jeu de puzzle comme Candy Crush Saga au jeu de football dernière génération (Pro Evolution Soccer 2015) en passant par Modern Combat 4, un jeu de guerre populaire sur smartphones.

SFR mise sur son partenariat avec Gameloft, l’un des plus gros éditeurs de jeux mobiles tandis qu’Orange veut se démarquer avec deux titres offerts à tous les utilisateurs de Live Box (Tintin et le Secret de la Licorne et Asphalt 6 Adrenaline). Avec Assassin’s Creed Revelations, NBA 2K13 ou encore Batman Arkham Asylum, Bouygues tente de son côté d’attirer les gamers. Enfin, le catalogue de Free n’offre qu’une poignée de “hits” comme Plants vs. Zombie, Asphalt 6, Angry Birds ou encore Let’s Golf 2. Dommage, d’autant que Free offre une manette gratuitement à tous ses abonnés Freebox.

Combien ça coûte ? Pour profiter de ces jeux, les opérateurs n’adoptent pas tous le même modèle :

> SFR : 175 jeux peuvent être achetés à l’unité (entre 4,99 et 14,99 euros) ou bien loués pour 24 heures (4,99 euros par jeu). Il est également possible de souscrire à un abonnement mensuel pour profiter d’un catalogue de jeux plus ou moins fournis. Le premier prix de cet abonnement est de 4,99 euros. Et pour 14,99 euros, l’utilisateur a accès à tous les jeux du catalogue. SFR offre 10 minutes d’essai gratuit sur tous les jeux de son catalogue. Mais le deuxième opérateur français affichent certains titres à des prix bien plus élevés que sur mobiles, avec pourtant une expérience de jeu similaire. Par exemple, des jeux vendus près d’un euro sur smartphones, comme Tetris ou encore Flapping Bird, un clône du célèbre jeu mobile Flappy Bird, sont proposés à 6 euros par SFR.

03.06 930x400 SFR Jeux Vidéo

> Bouygues Telecom adopte également un système d’abonnement via le service BBox Games : 4,90€/mois, 8,90€/mois ou 12,90€/mois selon le catalogue de jeu sélectionné. Il est par ailleurs possible de louer un jeu pour 48 heures, à partir de 3,90 euros parmi une liste de 10 jeux seulement. On retrouve le même système de test gratuit de chaque jeu pendant 10 minutes. Précisons enfin que les deux premiers mois d’abonnement à BBox Games sont offerts lors de la souscription et qu’une manette est fournie gratuitement aux abonnés BBox Sensation.

> Orange propose un Pass Jeux (Découverte à 5 euros par mois ou Premium à 10 euros par mois). La location pour 48 heures ou une semaine est également disponible et chaque jeu payant peut être essayé gratuitement pendant 10 minutes.

03.06 930x400 Orange Jeux Vidéo

> Free est le seul opérateur à privilégier le téléchargement de jeu directement sur le disque dur de la Freebox, par opposition au “Cloud gaming” qui exploite la connexion Internet pour jouer. Ainsi les jeux, commercialisés entre 4,99 euros et 6,99 euros, sont disponibles en illimité une fois achetés.

Graphiquement, plutôt smartphones que consoles HD. Ne vous attendez pas à retrouver les graphismes d’une consoles PS3 ou Xbox 360 en jouant sur votre TV via une Box. Si certains jeux s’affichent en haute définition (la série Batman Arkham ou encore les jeux Lego), la grande majorité des titres reprennent les graphismes des jeux sur smartphones et tablettes. Pas de rendu ultra-réaliste ni de finesse des paysages virtuels donc, ce qui s’explique notamment par le fait que les Box n’intègrent pas la même puissance que les consoles dernières générations.

Jouabilité : préférez la manette. Pour l’expérience de jeu, même topo que pour les graphismes : les Box ne jouent pas dans la même cour que les consoles. Certains jeux peuvent être testés à l’aide la télécommande de la Box mais pour les titres les plus aboutis, préférez la manette. Celle-ci, facturée jusqu’à 30 euros par certains opérateurs, permettra d’être plus précis et offrira une meilleure immersion dans les jeux.

03.06 930x300 Manettes Box

>> En bref : Si vous êtes de ceux qui sont prêts à faire la queue pour figurer parmi les premiers à jouer au dernier Call of Duty ou au tout nouveau FIFA, les Box Internet ne remplaceront pas votre PS3 ou votre Xbox 360. En revanche, si vous aimez vous accorder une pause vidéoludique pour jouer à un jeu de puzzle ou si vos enfants veulent se divertir occasionnellement, pas besoin de débourser plusieurs centaines d’euros dans une console de salon. Mais il y a un point sur lequel les opérateurs doivent encore améliorer leur service de jeux vidéo : les catalogues de titres. Trop vieillots et trop pauvres, ceux-ci ne constituent pas encore un argument de vente au moment de choisir sa Box.

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460_scalewidth_460-1_scalewidth_460

VIDÉO - On a testé Mario Kart 8

Watch Dogs frappera-t-il plus fort que GTA ?

Microsoft a-t-il déjà perdu la guerre des consoles ?

Les adaptations de films, juteux filon du jeu vidéo