CInq choses à savoir sur le lancement de Netflix

  • A
  • A
CInq choses à savoir sur le lancement de Netflix
@ Netflix
Partagez sur :

VOD - Venue d’outre-Atlantique, la plateforme de vidéos par abonnement s’apprête à se lancer dans l’Hexagone. On vous dit tout.

CE QUE L’ON SAIT. Netflix disponible en France, ce n’est plus qu’une question de jours. La plateforme de vidéos à la demande, qui cartonne aux États-Unis, est attendue dans l’Hexagone pour le mois de septembre. Pour moins de 10 euros, il sera possible de regarder, en VO et en HD, un catalogue de 100.000 films et séries. Bonne nouvelle ou simple poudre aux yeux ? Europe 1 fait le point sur ce qu’il faut savoir avant de s’inscrire.

>> LIRE AUSSI - Le "tsunami" Netflix s'apprête à déferler sur la France

Comment on s’inscrit ? Pour le moment, les inscriptions ne sont pas encore ouvertes. Mais il y aura deux options différentes pour s’inscrire : en entrant ses coordonnées complètes ou bien en liant son compte Netflix à son compte Facebook. Il suffira d’entrer l’adresse e-mail correspondant à son identifiant du réseau social, et le tour sera joué. Pour la suite, préparez la carte bleue.

Combien ça coûte ? Netflix est un service sans engagement et le premier mois est gratuit. Ensuite, il faudra choisir parmi trois formules d’abonnement mensuelles. Aucun prix n’a encore été officiellement communiqué, mais une fuite aperçue sur Twitter (le compte ci-dessous n'est cependant pas un compte Twitter Netflix officiel) au cours du mois de juillet donne une idée réaliste des futurs tarifs du service.



> Pour un seul écran, c’est à dire un ordinateur, un smartphone ou une tablette, le prix serait de 7,99 euros par mois. Mais ce premier prix n’inclut pas l’affichage en haute définition.

> À partir de 8,99 euros par mois, l’utilisateur pourra regarder ses vidéos sur deux écrans, le tout en haute définition (HD). Cela signifie que vous pourrez commencer une série sur votre ordinateur et la terminer sur votre tablette par exemple.

> Pour 11,99 euros par mois, la formule passe à quatre écrans simultanés et la haute définition incluse.

Comment ça marche ? Une fois inscrit, vous accédez au catalogue de vidéos. Esthétiquement, il s’agit d’une sorte de bibliothèque affichant les couverture de chaque film ou série disponibles. Dans cet onglet “Parcourir”, les vidéos sont réparties selon plusieurs classement : “Vus récemment”, “Les plus gros succès sur Netflix”, “Les plus gros succès sur Facebook”, puis quelques catégories thématiques (Comédies, Documentaires, etc.). Vous cliquez sur une photo de couverture, les informations liées au contenu sélectionné s’affichent : année de diffusion, nombre de saisons pour les séries, acteurs et un résumé global du film ou de la série. Il est alors possible de lancer le contenu ou bien de l’ajouter à la liste de ce qu’on l’on souhaite regarder.

L’un des avantages de Netflix est d’enregistrer votre progression dans la lecture d’un programme : si vous mettez en pause votre film sur votre ordinateur, vous pourrez le reprendre exactement au même endroit quelques minutes plus tard sur votre tablette. À condition bien sûr d’avoir choisi une formule compatible avec cette option. Outre les smartphones, tablettes et ordinateurs, Netflix sera également disponibles sur un certain nombre d’appareils compatibles. PS3, PS4, Xbox 360, Xbox One et Apple TV devraient ainsi bénéficier d’applications spécifiques pour profiter du catalogue Netflix sur son téléviseur.

07.08 Catalogue Kids

© Capture d'écran / Europe 1


Quels contenus seront disponibles au lancement ? C’est la grande interrogation. Une chose est sûre : impossible de miser sur le catalogue américain pour la version française, en raison de la loi française sur la chronologie des médias. Dans l’Hexagone, il est interdit de proposer en vidéo à la demande un film moins de trois ans après sa sortie en salle. Pas d’exception pour Netflix, ce qui devrait réduire considérablement l’intérêt pour son catalogue de longs-métrages. Lors de son lancement, il ne sera donc pas possible de visionner des films dont la date de sortie se situe après septembre 2011. Concrètement, cela signifie qu’Avengers, sorti dans les salles françaises le 25 avril 2012, ne pourra figurer au catalogue du service de VOD avant avril 2015. Du côté des séries, pour les mêmes raisons légales, ne vous attendez pas à pouvoir regarder la toute dernière saison de Game of Thrones 24 heures après sa diffusion aux États-Unis. Mais les séries américaines sont nombreuses et Netflix devrait en proposer pléthore.

07.08 Chronolie des médias NEXTInpact

© NextInpact


Notre avis : faut-il attendre ou craquer d’entrée ? Avant de sortir la carte bleue dès le première jour de disponibilité de Netflix, mieux vaut se poser la question de ce que vous souhaitez trouver sur le service américain. En théorie, le concurrent des Canal Infinity et autres Jook devrait mettre à disposition des internautes français une page pour consulter son catalogue de contenus. Surtout, le service a de grandes chances de faire l’effet d’un grand coup de pied dans la fourmillière que représente la vidéo à la demande en France. Nous vous conseillons donc d’attendre quelques semaines, voire quelques mois, que le marché évolue pour proposer un catalogue bien plus riche pour vous abonner. À moins que Netflix négocie depuis de longs mois avec les studios américains pour proposer les dernières séries en exclusivité...

>> LIRE AUSSI - Des représentants de Netflix reçus à l'Elysée