Les 10 plus belles balades à faire sur Google Street View

  • A
  • A
Les 10 plus belles balades à faire sur Google Street View
Une des photos que l'on peut admirer depuis Google Street View, ici à Venise.@ Capture d'écran
Partagez sur :

EN IMAGES - La Grande Barrière de corail, le Mont Fuji et maintenant les canaux de Venise : vous pouvez voyager en quelques clics.

Après la Tour Eiffel, le plus haut building du monde (Burj Khalifa à Dubai) ou encore le Grand canyon, c'est au tour de la ville de Venise de se faire mitrailler par les appareils photos de Google. Pour son logiciel Google Street View, accessible gratuitement depuis un ordinateur, une tablette ou un smartphone, le géant américain parcourt ainsi le monde dans l'optique de faire découvrir des lieux connus, ou moins connus à la planète entière. Europe1.fr a sélectionné 10 sites qui valent le clic.

14.11 930x400 Google Street View Gondole Venise

© Capture d'écran

Venise, balade en gondole (virtuelle). C'est le tout dernier "monument" visité par les appareils photos de Google. L'une des plus belles villes du monde est aussi l'une des plus visitées et il n'est pas toujours aisé de déambuler sans encombre dans les ruelles étroites de Venise. Désormais, la ville du romantisme est accessible depuis son ordinateur (également sur smartphone et tablette) et il est même possible de naviguer entre les canaux puisque Google a parcouru près de 200 km en gondole. On peut aussi se balader sur la célèbre place San Marco, même si certains regretteront de ne pas pouvoir déguster un Cicchetto (apéritif local) dans un bar du coin.



Agrandir le plan

Iqaluit, le grand froid en restant au chaud. Pas besoin d'enfiler une doudoune et un bonnet pour visiter l'archipel arctique canadien. Iqaluit, au nord du Québec et à l'ouest du Groenland. En raquettes ou en chiens de traineaux, les amateurs de neige adoreront parcourir les kilomètres de routes blanchies par le froid ou encore la goélette Maud de Roald Amundsen, qui a servi à deux voyages historiques entre 1918 et 1925.



Agrandir le plan

Aux Galápagos, sur les traces de Darwin. Au large de l'Equateur, une poignée de chercheurs de la Fondation Charles Darwin explorent la faune et la flore locale : otaries, iguanes, tortues géantes ou encore Fou aux pieds bleus (une espèce rare d'oiseaux). Pour la première fois, ces scientifiques ont exploité la technologie de Google Street View pour mener à bien leur mission qui consiste à contribuer à la conservation de l'île. Et l'internaute lambda peut aussi explorer les fonds marins de ce parc national reconnu, en quelques clics et glissements de souris.



Agrandir le plan

Le Mont Fuji sans s'essouffler. La plus haute montagne du Japon est également un volcan endormi qui a inspiré des générations de poètes nippons. L'équipe de Google a chaussé ses crampons pour grimper les 3.776 mètres jusqu'au sommet du Mont Fuji et grâce à ses 14.000 photos panoramiques, fait partager ce magnifique paysage aux milliards d'internautes du monde entier.



Agrandir le plan

Le Grand canyon pour les casaniers. Autre monument mondial au célèbre relief, le Grand canyon s'exhibe lui aussi sur le Web grâce à un accessoire "made in Google" très spécial : le Trekker, une sorte de mât sur lequel sont fixés pas moins de quinze capteurs photos pour enregistrer des images à 360°. De quoi imager les incroyables sentiers qui jalonnent ces vieilles montagnes d'un des parcs nationaux les plus connus des États-Unis. Le résultat du travail des dix employés de Google, munis de cinq Trekkers durant trois jours, est à couper le souffle.



Agrandir le plan

L'Everest presque jusqu'au sommet. En 2011, Google a gravi l'Everest, au sens propre du terme. Quatre "googleurs" ont grimpé la montagne népalaise jusqu'à 5.545 mètres de dénivelée pour un parcours de 110 kilomètres et 50 heures de marche, le tout en douze jours d'expédition. Au passage, les grimpeurs ont capturé des photos panoramiques de plusieurs camps de base ainsi qu'un monastère bouddhiste situé sur un des sentiers menant au sommet.



Agrandir le plan

La grande barrière de Corail au sec. Au large de la côte Est australienne, la Grande barrière de corail est le premier site visité dans le cadre d'une série d'images panoramiques sous-marines. Au programme : tortues marines le matin, poissons exotiques le midi et raies Manta le soir avant un coucher de soleil depuis le récif corallien. Et pour ces prises de vues, Google a utilisé un appareil spécialement conçu pour les fonds sous-marins, appelé SVII.



Agrandir le plan

Centre spatial Kennedy, Gravity pour tous. Google n'a pas attendu le blockbuster spatial mettant en scène George Clooney et Sandra Bullock pour faire découvrir aux internautes le centre Kennedy, situé en Californie près d'Orlando. La navette spatiale Endeavour à 360°, le moteur d'une fusée ou encore la salle de contrôle du centre de lancement : autant de points de vue pour visualiser les moyens employés par les Américains dans le cadre de la conquête de l'Espace.



Agrandir le plan

L'épave du Mary Celeste, pour les fans de Titanic. Avec l'aide de l'organisation scientifique Catlin Seaview Survey, Google s'est intéressé à l'épave du Mary Celeste, un bateau à vapeur américain vieux de plusieurs siècles qui a joué un rôle important dans l'Histoire des États-Unis. Coulé au large des Bermudes en 1864, le bateau - ou plutôt ce qu'il en reste - repose désormais à 17 mètres sous le niveau de la mer. On peut ainsi découvrir une de ses roues, quasiment intacte, et d'autres restes de ses 68 mètres de longueur. Un site particulièrement prisé des plongeurs malgré les invasions des algues et autres mousses marines. Et désormais accessible à tous les internautes.



Agrandir le plan

L'intérieur du sous-marin HMS Ocelot en civil. Cet ancien sous-marin est le tout premier du genre à devenir entièrement visitable (sur le Web) via Google Street View. Après 30 ans au service de la Couronne, le HMS Ocelot est aujourd'hui une attraction touristique et les visiteurs, réels ou virtuels, peuvent découvrir les salles des machines, les turbines qui propulsaient l'appareil ou encore les cuisines de ce navire.



Agrandir le plan