Le rachat de SFR par Numericable validé, mais...

  • A
  • A
Le rachat de SFR par Numericable validé, mais...
@ MAXPPP
Partagez sur :

OUI MAIS - Le câblo-opérateur a reçu une réponse favorable de l'Autorité de la concurrence, mais devra notamment ouvrir son réseau câblé à la concurrence.

Numericable peut souffler : l'Autorité de la concurrence a donné lundi son feu vert au rachat de SFR par le câblo-opérateur appartenant à Altice. Le groupe devient ainsi le numéro deux de la téléphonie en France derrière Orange. Mais cette acquisition est soumise à plusieurs conditions : Altice devra céder l'activité téléphonie mobile de sa filiale Outremer Télécom à la Réunion et à Mayotte, mais également ouvrir son réseau câblé à la concurrence.

>> LIRE AUSSI - SFR : une panne de 6 heures, 4 millions de Français touchés

Quatre conditions à remplir. L'Autorité de la concurrence a donc validé le rachat de SFR par Altice, mais il lui faudra pour cela respecter quatre clauses :

>> Ouvrir son réseau câblé aux concurrents. Jusqu'ici réservé aux seuls abonnés Numericable, le réseau câblé va devoir s'ouvrir à la concurrence. Ainsi, Orange, Bouygues Telecom, Free et les opérateurs virtuels (également appelés MVNO) vont pouvoir distribuer leurs offres et proposer leur box via le câble de l'opérateur. "L'offre sera soumise à l'agrément de l'Autorité de la concurrence", a expliqué Altice lors d'une conférence de presse qui s'est tenue lundi. "Elle devra, en tout état de cause, être proposée à un prix excluant tout effet de ciseau tarifaire et laissant un espace économique suffisant aux concurrents pour se développer", a précisé le câblo-opérateur. De plus, "Numericable ne pourra exploiter les contrats conclus avant l'opération par SFR avec Bouygues Telecom et Orange pour bloquer le déploiement et l'exploitation des réseaux fibrés de ces opérateurs".

>> Pas d'échanges d'informations avec Vivendi. Numericable ne devra communiquer aucune information commerciale stratégique avec Vivendi, maison mère de SFR : par exemple, Altice ne pourra exiger de savoir "combien Free ou Bouygues Telecom aurait proposé pour présenter une chaîne sur leur box respective", a expliqué l'Autorité de la concurrence.

>> Altice doit vendre Outremer Telecom... Parmi les nombreuses marques faisant partie du giron d'Altice, le principal actionnaire de Numericable, l'activité mobile d'Outremer Telecom va devoir être vendue. En effet, avec ce rachat, Alice passerait de 10% à 66% de parts de marché à la Réunion et même de 36% à 90% à Mayotte. L'acquisition de cet opérateur a pourtant eu lieu en juin 2013, soit il y a à peine plus d'un an. L'autorité de la concurrence a imposé un délai - non connu - à Patrick Drahi, patron de Numericable, pour réaliser cette revente.

>> ...et le réseau professionnel Completel. Autre marque appartenant au groupe Altice : Completel, filiale Entreprises de Numericable, va également devoir être rétrocédée. En effet, le rapprochement avec SFR Business Team risquerait de créer un duopole avec Orange sur le marché professionnel. Le futur acheteur devra être "un opérateur capable d'animer la concurrence sur ce marché", détaille l'Autorité de la concurrence.

>> LIRE AUSSI - Orange n’exclut pas de racheter Bouygues

Un délai de cinq ans. Ces engagements devront être actés dans les cinq années à venir et l'Autorité de la concurrence va désigner un mandataire pour veiller à leur bonne application. Altice/Numericable avait emporté SFR en avril à l'issue d'une bataille homérique contre Bouygues en offrant à Vivendi 13,5 milliards d'euros en numéraire ainsi qu'un complément éventuel de prix de 750 millions d'euros. Mais l'Autorité de la concurrence avait indiqué fin juillet que l'opération nécessiterait un "examen approfondi" en raison de "chevauchements" d'activités qui impliquaient des remèdes. Elle avait notamment sollicité les avis de l'Autorité des télécoms (Arcep) et du Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA). L'Autorité de la concurrence a indiqué être parvenue à un accord vendredi soir avec Numericable et devrait publier sa décision définitive le 30 octobre.