Le n°1 français des robots humanoïdes devient japonais

  • A
  • A
Le n°1 français des robots humanoïdes devient japonais
@ Europe 1 / Johann Duriez-Mise
Partagez sur :

SAYONARA - La marque française Aldebaran, à qui on doit notamment le célèbre robot Nao, a été rachetée par le groupe nippon SoftBank.

Vous ne connaissez peut-être pas Aldebaran, mais peut-être davantage son robot Nao. Ce géant de la robotique humanoïde, numéro un mondial du secteur, était jusqu'à présent une entreprise française. Désormais, la société qui emploie 450 personnes dans le monde, appartient au groupe nippon SoftBank, qui vient de racheter 95% des parts de l'entreprise.

Nao, Romeo et Pepper. La société Aldebaran a été créée en 2005 et est spécialisée dans la fabrique de robots humanoïdes. Nao, qui mesure 58 centimètres, a été créé en 2006 et est capable de se déplacer, d'échanger avec son interlocuteur grâce à des micros et des haut-parleurs. Romeo, son grand frère, est né en 2009, mesure 1,40 m et est conçu pour venir en aide aux personnes âgées dans leurs tâches quotidiennes. Enfin, le dernier, né en juin 2014, se nomme Pepper : cet humanoïde, capable de reconnaître les émotions et vivre de manière autonome, s'est déjà vendu à 300 exemplaires au Japon au prix de 1.500 euros pièce (dans sa version de base).

Le PDG français quittera Aldebaran le 4 mars. Dans un communiqué publié sur son site, Aldebaran a détaillé cette augmentation du capital de SoftBank, désormais détenteur de 95% du capital de l'entreprise française. La firme japonaise a tenu à "remercier Bruno Maisonnier", PDG d'Aldebaran qui quittera ses fonctions le 4 mars prochain, "pour ses contributions incroyables au sein de la société". Désormais présent dans 70 pays du monde, Aldebaran s'est hissé en dix ans au sommet de la robotique humanoïde. Ses robots sont aujourd'hui utilisés dans "la recherche, l’éducation, la distribution, le tourisme, le divertissement ou la santé", précise le communiqué. Aucun détail sur l'avenir des 450 employés actuels n'a cependant été précisé.

>> LIRE AUSSI - Darty : Nao, ce robot censé épauler les salariés

>> LIRE AUSSI - VIDÉOS - 5 robots qui vont changer votre quotidien