Le jour où Steve Jobs a posé un lapin à Bill Gates

  • A
  • A
Le jour où Steve Jobs a posé un lapin à Bill Gates
Bill Gates est apparu ému lors de cette interview sur la chaîne américaine CBS, au moment d'évoquer sa relation avec Steve Jobs.@ 60 Minutes/CBS
Partagez sur :

L'ancien PDG de Microsoft n'a pas tari d'éloges envers son ancien meilleur ennemi d'Apple, dans une interview à CBS.

Ils se sont affrontés par médias interposés durant de longues années. Mais ça n'empêche pas Bill Gates, ancien patron de Microsoft, de louer les qualités de son alter ego chez Apple, disparu en octobre 2011, dans une interview à la chaîne CBS, diffusée dimanche. Celui qui fut, durant de longues années, l'homme le plus riche de la planète évoque sa relation avec le cofondateur de la marque à la pomme, non sans une certaine émotion. Morceaux choisis.

La dernière rencontre. "Quand il était malade, je suis allé le voir, simplement pour passer du temps avec lui", confesse Bill Gates, se remémorant leur échange du 11 mai 2011, alors que Steve Jobs était déjà malade. "Pour parler de quoi ?" demande le journaliste Charlie Rose, de l'émission 60 minutes. "Vous savez, de ce qu'on a vécu, de nos familles". Les propos sont plutôt neutres, mais la voix de l'ancien patron de Microsoft est prise de trémolos, il semble gêné et ses yeux s'embuent. "Steve Jobs a-t-il montré de quelconques regrets ?", s'enquiert le journaliste de CBS. "Non, ces propos n'étaient absolument pas mélancoliques. Il regardait plutôt vers l'avant, même s'il a regretté l'absence d'avancées technologiques en faveur de l'éducation et de l'enseignement", raconte Bill Gates.

Gates loue le "sens du design" de Jobs. Lorsque Charlie Rose demande à Bill Gates ce qu'il enviait chez son meilleur ennemi, il n'hésite pas une seconde : "son sens du design. Il a montré, avec sa petite équipe d'ingénieurs, que le design peut mener dans la bonne direction et à des produits phénomènes".

Microsoft précurseur sur les tablettes. Mais même ému, l'ancien dirigeant de la Silicon Valley n'a pas pu s'empêcher de titiller Apple. "Nous avons conçu des tablettes. Beaucoup de tablettes, bien avant Apple. Mais ils ont réussi à réunir tous les paramètres pour que cela fonctionne", a-t-il reconnu. Pour rappel, l'iPad premier du nom a été commercialisé en 2009 tandis que Microsoft a lancé sa propre tablette concurrente de l'iPad - la Surface - en novembre 2012.

Quand Jobs posait un lapin à Gates. Le journaliste américain évoque cet épisode lorsque les deux hommes étaient sensés diner ensemble. Mais à la dernière minute, le patron d'Apple annule. Bill Gates raconte que la secrétaire de Steve Jobs a dû lui répondre : "Jobs a dit 'S'il veut savoir pourquoi j'annule, dites lui que c'est parce que je suis un trou du ***'. En réalité, il était juste malade, mais c'était du Steve Jobs tout craché".

Pour regarder les extraits de l'interview de Bill Gates sur CBS (en anglais) :

À LIRE AUSSI : Churchill et Jobs, modèles des dirigeants