La Xbox One disponible avant la PS4 ?

  • A
  • A
La Xbox One disponible avant la PS4 ?
la Xbox One continue son opération rachat auprès des futurs acquéreurs de console : elle sera disponible avant la PS4.@ Europe1.fr/Johann Duriez-Mise
Partagez sur :

Un site marchand vient de lâcher l'information : la prochaine console Xbox sortirait le 29 novembre.

L'INFO. La Xbox One et la PS4s'affrontent depuis plusieurs mois à grands coups d'annonces, jeux exclusifs et autre fonctionnalités inédites. Cette fois, c'est à propos de la date de sortie que les deux prochaines consoles de salon se disputent. Et selon le site des magasins Toys'R'Us, c'est la Xbox One qui devrait sortir la première, le 29 novembre prochain. Soit deux semaines avant la PS4, annoncée pour le 13 décembre.

30.07 930x620 Xbox One date sortie

© Capture d'écran

La bataille de la fin d'année. Si Microsoft n'a pas encore confirmé l'information, le site marchand pense connaître la date de sortie de la Xbox One. La console, annoncée le 21 mai et présentée le 10 juin au salon E3 du jeu vidéo de Los Angeles, serait disponible un mois seulement avant Noël, propice aux achats des fêtes de fin d'année. C'est surtout quinze jours avant sa grande concurrente, la PS4 de Sony, commercialisée le 13 décembre. Un délai qui pourrait être un peu court pour réellement imposer la PS4 sous les sapins.

30.07 930x620 PS4 date sortie

© Capture d'écran

Microsoft veut reprendre l'avantage. Après l'annonce du prix - 499 euros la Xbox One, 399 euros la PS4 - qui a donné un avantage de taille à la console de Sony, Microsoft se devait de reprendre la main. D'autant que la firme américaine avait déçu les joueurs, lors de sa présentation à l'E3, avec la confirmation d'un certain nombre de contraintes absentes chez la PS4 (pas de compatibilité avec les jeux Xbox 360, jeux d'occasions proscrits, etc.). Microsoft avait fait machine arrière quelques jours plus tard, mais sans vraiment convaincre les futurs acquéreurs d'une console de nouvelle génération. En sortant sa console avant son adversaire de toujours, le constructeur basé aux États-Unis continue son opération séduction.

>> À LIRE AUSSI : Xbox One : Microsoft fait machine arrière