La vidéo de l'aigle était bien un fake

  • A
  • A
La vidéo de l'aigle était bien un fake
Et s'il ne s'agissait que d'une vaste blague ?@ Capture d'écrans - Youtube
Partagez sur :

ZOOM - La vidéo a fait vibrer la Toile mercredi : un aigle royal qui soulève un enfant sur quelques mètres au Canada.

L'info. Une vidéo intitulée "Golden Eagle Snatches Kid" a fait le tour du Web mercredi, vue par déjà presque 2 millions d'internautes 24 heures sur YouTube. On y voit un aigle soulever un jeune enfant sur plusieurs mètres, dans le parc Mont-Royal  au Canada. 



Un fake. Le centre national d'animation et de design (NAD) a révélé mercredi soir qu'il s'agissait en fait d'une production de quatre de ses élèves, Normand Archambault, Loïc Mireault, Antoine Seigle et Félix Marquis-Poulin. "L'enfant et l'aigle ont été créés en animation 3D par les étudiants puis intégrés dans un tournage réel", précise le NAD dans un communiqué. C'est dans le cadre du même cours qu'a été produite il y a un an une vidéo similaire montrant un pingouin se balader dans Montréal. Il semblait plus vrai que nature mais là encore, c'était un canular.

Plusieurs indices. Avant que le pot aux roses ne soit découvert, plusieurs indices laissaient déjà penser qu'il pourrait bien s'agir d'un montage :

• L'aile de l'aigle disparaît entre la 2ème et la 3ème seconde.

• L'ombre de l'aigle disparaît entre la 10ème et la 11ème seconde.

• L'enfant semble voler de ses propres ailes entre la 14ème et la 15ème seconde, avant de retomber sur le sol.

• Certains internautes ont soulevé le fait que la ville de Montréal est sous la neige depuis plusieurs jours. Mais la vidéo pourrait dater de plus longtemps.

• Un internaute évoque l'avis d'un ornithologue sur l'aspect de l'aigle :

"Cet aigle doit peser 6 kilos, maximum. Et pareil rapace peut soulever au mieux le tiers de son poids", a commenté pour le site Sciences et Avenir Jean-Louis Liégeois, directeur de la fauconnerie du Puy du Fou. L'animal pourrait lever un gros lièvre, pas un enfant de cet âge là. " En plus l’enfant est soulevé comme une boule de coton !", a conclu le spécialiste.