La NSA traque aussi le WiFi gratuit des aéroports

  • A
  • A
La NSA traque aussi le WiFi gratuit des aéroports
@ Reuters
Partagez sur :

ESPIONNAGE - Les renseignements américains et canadiens ont travaillé de concert pour épier les utilisateurs de WiFi à Vancouver et Toronto.

L'INFO. Les informations concernant les techniques d'espionnage de la NSA n'en finissent plus d'être révélées. Cette fois, l'agence américaine de sécurité aurait espionné les voyageurs grâce au WiFi mis à disposition dans certains aéroports. Les terminaux de Vancouver et Toronto pourraient ainsi avoir été visés grâce à un accord passé avec les services secrets canadiens, a annoncé vendredi la chaîne CBC News.

Un test grandeur nature. D'après la chaîne américaine, le service de renseignement canadien a collecté pendant deux semaines les données de connexion WiFi dans un aéroport du pays nord-américain. Cela a permis de récupérer les données techniques des appareils mobiles utilisés par les passagers. Une technique qui depuis aurait été généralisée.

Scandale au Canada. Cette affaire fait scandale au Canada, la loi canadienne autorisant de mener des opérations de renseignement uniquement à l'étranger, en interceptant des communications ou en surveillant le trafic Internet. La surveillance des Canadiens n'est ainsi pas autorisée sans l'aval de la justice.

sur le même sujet, sujet,

Edward Snowden, futur prix Nobel de la Paix ?

Angry Birds possible mouchard de la NSA

Internet : la Russie nous espionne-t-elle ?

Blackphone, le premier smartphone anti-NSA