La messagerie va disparaître de l'application Facebook

  • A
  • A
La messagerie va disparaître de l'application Facebook
Publicité ciblée, rapprochement avec WhatsApp et application plus légère : Facebook veut que vous passiez à Facebook Messenger.
Partagez sur :

CHAT ALORS - Le réseau social veut privilégier sa seconde application dédiée au seul "Chat" pour anticiper le rapprochement avec WhatsApp.

L'INFO. Facebook fait le ménage dans ses applications. Le réseau social a confirmé jeudi vouloir supprimer sa messagerie instantanée de son application principale. Le site au milliard d'inscrits souhaite rediriger ses utilisateurs vers Facebook Messenger, son autre appli, celle spécialement dédiée au "chat". Objectif : alléger l'application principale, anticiper l'intégration future de sa dernière acquisition WhatsApp et surtout mieux cibler la publicité.

Parce que l'application est aujourd'hui trop "lourde". C'est un ancien employé d'Apple qui l'a confié lundi dernier à un portail spécialisé : l'application Facebook plombe l'autonomie de l'iPhone. Les temps de chargement sont trop longs et les informations mises à jour en toile de fond, lorsque l'application n'est pas utilisée, sont tellement lourdes qu'elles mettent à mal la batterie des smartphones. Facebook souhaite donc écarter une des fonctionnalités principales, le "chat", au profit de son appli dédiée, Facebook Messenger.

Parce que WhatsApp et Messenger pourraient fusionner. Malgré les tentatives de Facebook pour rassurer les utilisateurs de WhatsApp, qu'il a racheté en février dernier pour près de 14 milliards d'euros, le réseau social ne devrait pas conserver deux applications aux fonctionnalités aussi proches. À terme, Messenger et WhatsApp pourraient ainsi ne faire plus qu'un et peser, potentiellement, plus d'1,6 milliard d'utilisateurs (1,23 milliards d'inscrits sur Facebook + 450 millions pour WhatsApp). De quoi attirer les très lucratifs annonceurs publicitaires, le nerf de la guerre.

Parce que la publicité sera plus facile à intégrer. Le réseau social tire en effet la majeure partie de ses revenus des annonces en ligne. Jusqu'ici, la publicité était absente de Facebook Messenger. Mais pour continuer son expansion, Facebook pourrait prochainement intégrer des bandeaux publicitaires dans sa messagerie mobile. Avant cela, il s'agit de rassurer les annonceurs quant au nombre d'utilisateurs de l'application. Aucun chiffre n'a jusqu'ici été communiqué par l'entreprise dirigée par Mark Zuckerberg, mais la fonctionnalité de "chat" étant disponible sur l'application principale, les utilisateurs n'avaient pas de raison de lui préférer Facebook Messenger. Facebook ne va désormais plus leur laisser le choix.

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460_scalewidth_460

RÉSEAUX SOCIAUX - Le nouveau Twitter ressemble à ça...

SPORT - Ni tweets ni messages Facebook pour les Bleus

NOUVEAUTÉ - Les messages privés débarquent sur Vine

INTERNATIONAL - Line, le "Twitter japonais" aux 400 millions d'utilisateurs