La "Journée du nu" censurée sur Facebook

  • A
  • A
La "Journée du nu" censurée sur Facebook
@ Capture d'écran
Partagez sur :

Un internaute a appelé les utilisateurs à lutter contre la censure, une initiative peu appréciée par le réseau social.

L'INFO. Facebook n'aime pas qu'on parle de censure. Surtout s'il est lui-même concerné. Le français Alain Bachellier a lancé une page Facebook, lundi 20 mai, afin de lutter contre la censure du réseau social. Les exemples de pages censurées par le site au milliard d'inscrits se multiplient en effet, du tableau l'Origine du monde, de Gustave Courbet, à la pochette de l'album Never Mind de Nirvana en passant par la page du musée du Jeu de Paume à Paris. Alain Bachellier était décidé à dénoncer cet état de fait, mais Facebook a bloqué la page de l'événement avant même la fin de la journée.

"Combattre ces censures ridicules". La "Journée du nu sur Facebook" vise à combattre "ces censures ridicules qui bafouent les règles élémentaires de notre liberté d'expression au nom d'un puritanisme ou de règles morales d'un autre âge". Un combat qui intervient à une date bien choisie : le 20 mai était la dernière journée du Festival Européen de la photo de nu, à Arles. Alain Bachellier a ainsi proposé aux 7.900 participants (inscrits sur Facebook) de l'événement de "soutenir cette forme d'art et l'empêcher de passer à la trappe de Facebook. Pour cela, l'internaute appelle à publier "tous le même jour une photo de nu". Mais l'invitation a vite tourné court.

Facebook ne fléchit pas. Le réseau social a, comme à son habitude, fermé la page. D'après le site 01Net, tous les liens menant à cette page étaient désactivés dès 16 heures lundi. "Si Facebook accepte que des utilisateurs puissent se mobiliser autour de causes, y compris culturelles, Facebook ne peut autoriser que la cause elle-même incite les utilisateurs à ne pas respecter les conditions d'utilisation » du réseau, a expliqué ce porte-parole à 01Net. « Le critère de la nudité fait partie des conditions d'utilisation du groupe californien. Certaines publications ne rentraient pas dans le cadre artistique et relevaient de la pornographie. »

À LIRE AUSSI : Facebook : "l'Origine du monde" censuré