La 4G s’engouffre dans le tunnel sous la Manche

  • A
  • A
La 4G s’engouffre dans le tunnel sous la Manche
@ REUTERS
Partagez sur :

L’APPEL DE LONDRES - Pour la première fois, l’Eurotunnel va être équipé du très haut débit mobile. Mais il faudra être abonné Bouygues Telecom.

"Je te laisse, je passe sous un tunnel". Même cette excuse ne sera bientôt plus valable pour écourter une conversation. Bouygues Telecom a annoncé vendredi être le premier opérateur français à proposer la 4G dans l’Eurotunnel, à compter du 12 décembre. Mais le très haut débit mobile ne sera disponible que dans le sens Paris-Londres.

>> LIRE AUSSI - Bouygues Telecom vs Free, la concurrence vire au procès

Une question de fréquences. Si Bouygues Telecom est le premier à proposer cette fonctionnalité, c’est en raison des fréquences de diffusion de la 4G choisies par l’opérateur. La filiale du groupe Bouygues a en effet fait le choix de la fréquence 1.800 MHz, n’exigeant qu’une simple mise à jour des équipements existants. La concurrence, elle, reste pour l’instant cantonnée au duo 2G/3G. Interrogés par Europe 1, SFR, Orange et Free Mobile n’ont pas encore réagi à l’annonce.

>> LIRE AUSSI - Bouygues n°1 sur la 4G ? Pas si simple...

Une itinérance depuis Londres en mai 2015. Pour profiter de la 4G dans le sens Londres-Paris, il faudra cependant attendre encore un peu. L’opération menée par Eurotunnel, en collaboration avec les opérateurs britanniques Vodafone, O2 et Everything Everywhere, ne prévoit pas encore d’itinérance avant mai 2015.