L’INA lance son propre Netflix

  • A
  • A
L’INA lance son propre Netflix
@ Capture d'écran
Partagez sur :

DANS LES VIEUX POTS - Comme le géant américain, l’établissement public va lancer son service d’abonnement pour ses vidéos, à 8 euros par mois.

TREMBLE NETFLIX. Près d’un mois après le lancement du service de vidéos par abonnement, c’est un français qui s’attaque au géant Netflix : l’Institut national de l’audiovisuel (INA) a également annoncé préparer une offre de vidéos à la demande, mais dans un autre genre, celui des archives. Mais pas de problème de chronologie des médias pour l’établissement public français, qui puisera dans ses “vieux” contenus pour proposer par exemple les Shadoks, Belphégor, Thierry La Fronde, ou encore Les Rois Maudits.

>> LIRE AUSSI - Netflix revendique (déjà) 100.000 abonnés

25.000 programmes par abonnement. D’après l’étude du site spécialisé ZDnet, Netflix proposait au mois de septembre 7.306 programmes et son concurrent direct CanalPlay en affichait lui 10.656 à son catalogue. L’INA veut elle mettre à disposition de ses abonnés plus de 25.000 programmes : fictions, documentaires et séries seront au catalogue de son futur service de SVOD (Vidéo à la demande par abonnement).

>> LIRE AUSSI - Un Français sur deux regarde des vidéos en direct sur le web

Disponible en mars 2015. Autant de contenus qui pourront être visionnés en illimité via un abonnement de 8 euros par mois qui devrait être disponible en mars 2015. Tablettes, ordinateurs, télévisions connectées ou encore consoles de jeux vidéo devraient permettre d’accéder à ce nouveau service.